Premier forum panafricain de la BAD et de l’OIT sur le Développement de l’Entrepreneuriat Féminin

Share |

De: 27/10/2009
A: 29/10/2009
Lieu: Le Caire, l'Egypte

Le Caire,/Tunis/Addis-Abeba – Le premier forum panafricain sur « le développement de l’entreprenariat féminin (DEF) en réponse à la crise économique et financière » organisé conjointement par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sous le haut patronage de la Première Dame d’Egypte, Madame Suzanne Moubarak, a lieu au Caire en Egypte du 27 au 29 octobre 2009.

Ce forum régional a pour objectif de s’intéresser concrètement aux défis posés par la promotion des entreprises  dirigées par les femmes comme réponse à la crise ainsi qu’aux solutions possibles pour relever ces défis. La BAD croit fermement qu’encourager l’entrepreneuriat féminin est un outil de relance de la croissance économique. C'est dans ce contexte qu’elle s’est engagée à apporter son appui à la promotion de l'égalité hommes-femmes et à l'intégration de l'entreprenariat féminin dans le processus de développement en Afrique à travers son initiative « Femmes Africaines Chefs d’Entreprise- FACE » ainsi qu’à travers ses réponses à la crise financière. De son côté, l’OIT fournit une expertise technique à travers son programme « Développement de l’Entrepreneuriat Féminin-DEF » et des projets dans le cadre du Pacte Mondial pour l’emploi.

Cet événement de haut niveau va offrir une plateforme de discussion aux ministres africains, aux représentants d’employeurs et de salariés, ainsi qu’aux femmes entrepreneures, aux décideurs du secteur financier et aux partenaires du développement impliqués dans le Développement de l’Entrepreneuriat Féminin. Ils pourront envisager ensemble les possibilités et les moyens de soutenir les entreprises qui appartiennent à des femmes dans le contexte de la crise et au-delà.

Ce forum va permettre de :

  • Discuter des impacts de la crise financière et des implications pour les bailleurs de fonds, les institutions, les pays et les femmes entrepreneures.
  • Mettre en valeur les partenariats qui travaillent sur le Développement de l’Entrepreneuriat Féminin comme moyen de sortir de la crise actuelle.
  • Apporter des recommandations concrètes afin d’apporter un soutien plus efficace et coordonné au développement de l’entrepreneuriat féminin et des femmes d’affaires africaines dans le contexte de la crise.
  • Donner de la visibilité aux femmes entrepreneures africaines afin de sensibiliser davantage sur le thème de l’égalité hommes-femmes.
  • Renforcer le partenariat entre la BAD et le BIT.
  • Faire connaître des opportunités d’investissement dans les pays membres régionaux.