M. Camdessus à la BAD, l’eau était au menu

13/10/2006
Share |

M. Camdessus à la BAD, l’eau était au menu

M. Camdessus, ancien directeur général du FMI, gouverneur honoraire de la Banque de France et représentant spécial du président Jacques Chirac pour le NEPAD, était, le jeudi octobre 12, l’invité du président Donald Kaberuka, pour faire une communication sur la question cruciale de l’approvisionnement en eau en Afrique. «Je suis très passionné par le problème de l’eau en Afrique » a-t-il souligné de prime abord, à la conférence d’une heure, intitulée: «Accroître l’accès des zones rurales africaines à l’eau et à l’assainissement ».

Pour un homme dont la réputation est associée aux questions de finances internationales, M. Camdessus a fait preuve d’une rare maîtrise de la question de l’eau et des nombreux défis qu’elle pose en Afrique et à la communauté internationale. Il a expliqué pourquoi l’eau est le plus grand défi de tous les temps et précisé qu’ «il s’agit d’une bataille que nous pouvons gagner ». Etayant ses arguments, il a mis l’accent sur les approches à adopter pour relever le défi d’approvisionnement en eau, et présenté quelques actions entreprises pour accroître l’accès des zones rurales africaines à l’eau.

Sur ce dernier point, il a souligné à la fois, le rôle prédominant que la Banque doit jouer et félicité l’institution pour les actions engagées. Comme le soulignera au terme de la séance le président Kaberuka, M. Camdessus a relevé le fait qu’en prenant sur elle la responsabilité de trouver une solution au problème de l’eau, la Banque a assumé une lourde charge. Le conférencier éminent a par ailleurs souligné l’importance de l’eau dans l’atteinte des objectifs de développement du millénaire, tout en dénonçant le peu d’attention que porte la communauté internationale à un défi aussi important. «De l’eau pour tous peut être coûteux », a précisé M. Camdessus, «mais quelle sera la conséquence de l’insolvabilité du problème de l’eau». L’importance de cette contre-proposition n’a pas échappé au Président Kaberuka. En conclusion, l’hôte de la Banque a émis l’espoir que l’accès à l’eau des communautés rurales sera l’un des projets à succès pour la BAD et pour l'Afrique.

La session, qui a rassemblé les journalistes, les chercheurs et les spécialistes en matière d’eau s’est tenue sous le haut patronage du président du groupe de la Banque africaine de développement, M. Donald Kaberuka. L’objectif de la conférence était de créer une plateforme permettant d'évaluer les progrès dans la réalisation des objectifs de développement du millénaire en matière d'approvisionnement en eau potable et d’assainissement. Elle a également permis d'échanger les expériences sur les meilleures pratiques, d'identifier les contraintes aux efforts en cours de déploiement et de proposer un agenda pour accélérer la réalisation de l'eau et de l'assainissement pour tous.

 

Unité des Relations Externes et de la Communication
Tel.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71 10 37 52 – E-mail: comuadb@afdb.org


Contact