Cameroun - atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE

26/07/2006
Share |

Cameroun - atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE

La Bad lui accorde une importante réduction de dette

Tunis, le 26 juillet 2006 – Les conseils d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) et du Fonds africain de développement (Fad) ont confirmé aujourd’hui que le Cameroun avait bien réuni les conditions lui permettant d’atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative pays pauvres très endettés (PPTE) renforcée.

Le Groupe de la Bad fournira en conséquence au pays un allègement de la dette à concurrence de 78,84 millions $ EU en valeur actualisée nette fin 1999 (soit 100,51 millions $ EU en valeur nominale), ce qui représente environ 24,5 % de l'assistance des créanciers multilatéraux.

Le fait d’avoir atteint le point d’achèvement dans le cadre de l’initiative PPTE renforcée a permis au Cameroun d’obtenir une remise de dette additionnelle de la part du FMI, de la Banque mondiale (IDA) et du Fad dans le cadre de l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale (IADM). Le désendettement  total attendu du Fad à ce titre est ainsi estimé à 229 millions de dollars sur la durée de vie de cette initiative, qui est d’une cinquantaine d’années, 2006-2054.

Le Cameroun est devenu éligible à l’allégement de la dette PPTE après les progrès notables enregistrés dans la stabilisation de son économie et dans la mise en oeuvre continue de politiques rationnelles visant la stabilité macro-économique et financière, la croissance et la réduction de la pauvreté.

Pour atteindre le point de décision, le gouvernement avait eu à remplir six conditions essentielles:

-  la mise en œuvre satisfaisante pendant un an au moins d’un document de stratégie de réduction de la pauvreté ;

-  le maintien d’un cadre macroéconomique stable ;

-  l’utilisation satisfaisante des économies dégagées par l’allégement intérimaire ;

-  la mise en œuvre et la conclusion satisfaisantes des réformes structurelles appuyées par le Troisième crédit d’ajustement structurel ;

-  la mise en œuvre satisfaisante de mesures de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption ;

-  et la mise en œuvre satisfaisante de réformes sociales essentielles, notamment la lutte contre VIH/sida.

Les conseils d’administration de la Bad et du Fad ont noté que malgré des dérapages budgétaires avant 2005, le Cameroun a satisfait à la majorité des critères de déclenchement fixés au point de décision pour évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des conditions requises pour atteindre le point d'achèvement de l'initiative PPTE renforcée. Ils ont encouragé le Cameroun à poursuivre dans la voie des réformes et dans la lutte contre la corruption.

Le Cameroun est le 15e pays membre régional de la Banque africaine de développement à atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE renforcée.

CONTACT: Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02