RCA - Le FAD octroie un don de 4,9 millions de $ pour le renforcement des capacités

22/08/2006
Share |

RCA - Le FAD octroie un don de 4,9 millions de $ pour le renforcement des capacités

Tunis, le 22 août 2006 – Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et la République centrafricaine (RCA) ont signé, lundi à Tunis, un accord de don de 3,3 millions d’unités de compte, équivalent à 4,9 millions de dollars américains  pour le financement d’un projet de réhabilitation de la capacité de planification économique de la RCA.

L’accord a été signé par le vice-président, M. Mandla Sizwe Gantsho, pour la Banque et le Ministre centrafricain de l’économie, de la planification et de la coopération internationale, M. Sylvain Maliko, en la présence du secrétaire général de la Banque, M. Modibo Touré.

Dans son allocution, M. Gantsho a déclaré que l’accord constitue un moyen de renouer avec la République centrafricaine après plusieurs années, ajoutant que le don apportera une contribution aux efforts visant à consolider le progrès atteint en ce qui concerne les réformes qui permettent déjà à la communauté internationale de renouer avec le pays.

« J’aimerais souligner l’importance que la BAD attache à la reconstruction de votre pays et je salue les efforts et le progrès significatif réalisé par votre gouvernement au cours des quelques mois dans les domaines économique, politique, social et de la sécurité », a-t-il déclaré, ajoutant que les équipes de la BAD et de la Banque mondiale ont mis en place un programme de travail conjoint qui se traduit par une « feuille de route » qui a défini un nombre d’activités convenables au renouement total des partenaires au développement dans le pays.

M. Maliko, pour sa part, a déclaré que son pays se sent honoré par le soutien de la BAD qu’il a décrit comme la conséquence logique de la visite récente du Président Francois Bozize à l’Agence temporaire de relocalisation de la Banque à Tunis où il a tenu des discussions avec le Président de la Banque, M. Donald Kaberuka.

« Nous tournons une nouvelle page dans nos relations avec la BAD. Nous entamons une phase décisive de notre relation », a-t-il souligné. 

Les objectifs du projet, financé par le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque, sont de renforcer les capacités de l’administration en matière de planification macroéconomique et sectorielle,  le suivi du document de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP),  la gestion de la dette, l’élaboration des comptes nationaux et la collecte des données sociales. Ces activités  contribueront à la réhabilitation du système de planification du développement du pays.

Le coût global du projet est estimé à 3,66 millions d’UC, équivalant à 5,41 millions de dollars américains.  Le don du FAD financera 90 % du project.  Le gouvernement financera le reliquat de 0,36 millions d’UC qui représente 10 % du coût total.

Les opérations du Groupe de la Banque en République centrafricaine ont commencé en 1972. A ce jour, ses engagements y sont de 180,49 millions de dollars américains pour 26 opérations.

* 1 UC = 1, 48386 $EU au 22/07/2006

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org

Unité des relations extérieures et de la communication – Tél.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71 10 37 52 – E-mail: comuadb@afdb.org


Sections Connexes

Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12