Centrafrique : une mission de la BAD pour concrétiser son soutien sur le terrain

27/06/2014
Share |

Une délégation de la Banque africaine de développement (BAD), conduite par Sibry Tapsoba, directeur du Département d’appui à la transition, séjournera en République centrafricaine, du 1er au 4 juillet 2014, afin de concrétiser la reprise de l’appui de la Banque à ce pays, meurtri par un conflit interne depuis des mois.

La reprise de cette coopération a été amorcée lors des dernières Assemblées annuelles de la BAD, à Kigali, avec l’organisation d’une table ronde dédiée et l’élaboration d’une stratégie intérimaire d’assistance au processus de transition en cours.

Cette mission intervient après l’approbation, par les Conseils d’administration de la BAD, d’un don d’environ 11 milliards de francs CFA qui permettra de venir rapidement en aide aux populations les plus défavorisées, de contribuer à la stabilisation du pays pendant la période de transition et de soutenir la relance économique.

Des rencontres sont prévues avec les autorités de la transition au plus haut niveau, en vue d’échanger sur les domaines prioritaires de coopération et des perspectives de renforcement, notamment sur le volet du renforcement des capacités de l’Etat centrafricain en matière de résilience et de réduction de la fragilité.

Une rencontre est aussi prévue avec les autres partenaires au développement du pays, notamment l’Agence française de développement (AFD), la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI), la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA) et la force Sangaris, afin de renforcer la coordination de l’aide et d’examiner le volet sécuritaire en profondeur.

Toutes ces rencontres s’inscrivent dans la droite ligne de la Stratégie d’appui aux pays en situation de fragilité mise en place par la BAD, déterminer à se placer au cœur des initiatives de transformation du continent et à faciliter l’émergence d’un contexte de croissance plus résilient et plus inclusif en Afrique.