Tchad: programme de bonne gouvernance

12/10/2005
Share |

Tunis, le 12 octobre 2005 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad) a approuvé aujourd’hui à Tunis un don de 20,5 millions d’unités de compte* (environ 30 millions de $ EU ou 16 milliards CFA) pour financer le programme d’appui aux réformes en matière de gouvernance du Tchad (PARG I 2005-2007).

Une grande partie du don, 17,57 millions d’UC (26 millions de $ ou 14 milliards CFA), servira à appuyer la balance des paiements ; le montant restant, 2,93 millions d’UC (4 millions $ ou 2 milliards CFA), renforcera les capacités institutionnelles des structures gouvernementales impliquées dans la gestion du programme.

Le programme vise à contribuer à l’émergence d’une bonne gouvernance effective dans les domaines de l’administration publique, des marchés publics, et de l’Etat de droit. Le don y relatif est un appui à la balance des paiements.

L’appui institutionnel vise à contribuer à la mise en œuvre effective du programme de réforme en matière de gouvernance par le renforcement des capacités institutionnelles.

Le PARG I s’articule autour des trois composantes ci-après:

-  l’amélioration de l’efficacité de la fonction publique;

-  l’amélioration de la gestion des marchés publics ;

-  le renforcement de l’Etat de droit, de la transparence et de la participation.

Les besoins de financements pour la période 2005-2007 du Tchad se chiffrent à 776,50 milliards CFA, contre des sources de financements s’élevant à 726,30 milliards CFA, soit un gap de financement de 50,2 milliards CFA. Ce gap sera couvert dans sa totalité par le financement du Fad en 2006 et 2007 (15,5 milliards CFA), l’Union européenne en 2007 (31,3 milliards CFA) et par des dons et prêts projets d’autres bailleurs.

Les opérations du Groupe de la Banque au Tchad ont commencé en 1974. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à 550 millions de $ pour 56 opérations.

Objectifs chiffrés du programme
-  IDH passant de 0,365 en 2001 à 0,600 en 2007

-  Adoption et mise en œuvre des textes relatifs au nouveau statut de la fonction publique (recrutement sur concours, rémunération au mérite)

-  Taux d’engagement des budgets alloués aux secteurs prioritaires porté à 80 % en 2007 contre 55 % en 2004

-  Adoption et mise en œuvre du programme de réforme de la justice en 2005: renforcement des ressources humaines, révision des textes, fonctionnement des tribunaux de commerce et lutte contre la corruption

-  Pleine mise en œuvre de 2005 à 2007 du plan d’action pour le renforcement de la sécurité des personnes et des biens adopté en 2003

* 1UC = 1,44946 $ EU = 789,556 CFA au 01/10/2005

CONTACT: Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02