Suivre les progrès de l’Afrique : la Banque africaine de développement lance MapAfrica 2.0

30/06/2016
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) a lancé, ce 30 juin 2016 à Abidjan, MapAfrica 2.0 : ce nouvel outil en ligne permet de saisir, en un coup d'œil, les impacts de la Banque sur le continent, la façon dont ses projets contribuent aux économies africaines et à améliorer la qualité de vie des Africains. Le lancement de ce nouveau portail interactif s’est fait en marge de la deuxième réunion de la quatorzième reconstitution des ressources du Fonds africain de développement (FAD-14), dans le cadre de la présentation du Cadre de mesure des résultats de la Banque.

MapAfrica 2.0 est désormais axé sur les Cinq grandes priorités, dites “Top5”, que la BAD s’est assignées pour accélérer le développement et privilégier une culture du résultat : Éclairer l’Afrique ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique. MapAfrica 2.0 offre ainsi une vue sur 800 projets de la Banque qui ont un lien direct avec le “Top 5”.

En plus de rendre largement visible le travail de la Banque, ce portail aide à mieux comprendre la manière dont les activités de la Banque contribuent au développement à l’échelle locale, tout en permettant à la BAD de s’assurer que les ressources qu’elle alloue ont le meilleur impact possible.

« Cet outil dynamique permet à la Banque d’offrir un accès transparent à son travail en Afrique, a souligné Simon Mizrahi, directeur du Département de l’assurance qualité et des résultats. C’est un effort pour valoriser nos résultats et pour assurer le suivi de nos projets sur le terrain ».

MapAfrica 2.0, qui applique les normes fixées par l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide, reflète l'engagement de la Banque pour plus d’ouverture et de transparence. En avril 2016, l’organisme Publish What You Fund a d’ailleurs classé la BAD au nombre des 10 organisations les plus ouvertes et transparentes au monde, pour la troisième année consécutive.

Grâce à MapAfrica, que la BAD a développé en partenariat avec Development Gateway, tous nos projets sur le continent peuvent être consultés, en zoomant sur une région, un pays, ou en naviguant sur les icônes correspondant aux priorités de la Banque, dites “Top5".

Des fiches sur les résultats fournissent une description détaillée de certains projets achevés : informations sur les bénéficiaires du projet, approche adoptée, principaux résultats, mais aussi enseignements tirés du projet.

« MapAfrica permet à la BAD de présenter ses investissements et ses résultats de manière simple et intuitive, et lui permet d’être plus proche des populations qu’elle appuie » a déclaré Jean-Louis Sarbib, le directeur général de Development Gateway. Si les bailleurs investissent chaque année des milliards de dollars en aide au développement, assurer un suivi des résultats des projets de développement s’avère un véritable défi, à moins de disposer des informations précises sur chacun d’eux.

La Banque entend exploiter cet outil pour mieux planifier ses projets sur le terrain et comprendre où se situent les disparités de développement.

MapAfrica 2.0 est disponible sur mapafrica.afdb.org et accessible à partir d’un ordinateur ou d’un appareil mobile.