Le changement climatique : une priorité des Assemblées annuelles 2011 de la BAD

27/05/2011
Share |


Les délégués qui participeront aux Assemblées annuelles 2011 de la Banque africaine de développement (BAD) consacreront beaucoup de temps et d’énergie sur le changement climatique et les efforts à engager pour en atténuer les impacts en Afrique.

Le premier échange sur le sujet, le 7 juin, sur le thème « La croissance verte dès maintenant : une perspective africaine », sera présidé par Donald Kaberuka, président de la BAD.

Au cours de cette session, des panélistes discuteront principalement de deux thématiques reliées, soit  la promotion de la croissance verte en Afrique et les outils de financement disponibles et le projet hydroélectrique Inga, situé en République démocratique du Congo.

L’énergie et le changement climatique feront de nouveau l’objet de discussions le 8 juin, lors du forum de haut niveau intitulé Doter l’Afrique en énergie : financer l'énergie, développer l'énergie verte et faire face aux changements climatiques. Des ministres et représentants de haut niveau des secteurs public et privé examineront les opportunités offertes par l’énergie propre.

Un événement parallèle, traitant aussi de l’impact du changement climatique dans le domaine de l’eau et l’assainissement en Afrique aura lieu le même jour  le même jour.

Enfin, une exposition photos sur le changement climatique mettra l’accent sur les projets de la BAD pour combattre ce phénomène.

Cette exposition vise aussi à réitérer l’importance d’un Fonds vert pour l’Afrique, afin de financer les efforts des pays africains en matière d’atténuation et d’adaptation, et aussi pour soutenir des programmes de développement sobre en carbone.

Une autre exposition, sur les forêts en Afrique, sous le thème « Préserver les forêts africaines », vise à sensibiliser ses partenaires sur les risques encourus par l’écosystème du continent, notamment en raison de la coupe commerciale des arbres, de la prospection minière, ou encore de la  conversion sauvage de forêts pour les besoins de l’agriculture.