Allocution de clôture d’Akinwumi Adesina, président du Groupe de la BAD à la conférence “Nourrir l’Afrique” – Dakar, 23 octobre 2015

23/10/2015
Share |

«Il y a trois jours, nous avons débarqué dans cette belle ville de Dakar et sommes arrivés dans ce magnifique Centre international de conférences Abdou Diouf. Nous en avons tous apprécié l’architecture au style magnifique et les œuvres d’art, ainsi que la beauté du paysage alentours. Nous avons été motivés, revigorés et invités à la réflexion, en sortant des sentiers battus !

Nous sommes profondément reconnaissants envers le Président Macky Sall, le gouvernement et le peuple sénégalais pour l’accueil très chaleureux et l’hospitalité généreuse qu’ils nous ont offerts durant ces trois jours. Non seulement le Président Macky Sall a été notre hôte, mais il a également pris une part active à nos travaux – montrant l’exemple !

Et vous tous aussi – chefs de gouvernement, ministres des Finances, ministres de l’Agriculture, gouverneurs de banques centrales, Union africaine, Commission économique pour l’Afrique, co-organisateurs des différentes sessions, agriculteurs, dirigeants du secteur privé, milieux universitaires, jeunes et représentants des médias.

La force de votre engagement, votre énergie débordante et les précieuses contributions que vous avez apportées tout au long des débats au cours de cette conférence ont été très encourageants. Manifestement, un grand nombre d’initiatives très intéressantes ont été lancées par de nombreuses institutions. Nous ne partons pas de rien. Cette conférence contribuera de façon significative à créer les synergies qui nous permettront de renforcer, tous ensemble, les actions qui ont fait leurs preuves. Sur cette base, nous établirons un partenariat efficace pour transformer l’agriculture africaine, en vue d’atteindre notre objectif commun qui est de nourrir l’Afrique.

La Conférence de Dakar a été rythmée de prise de décisions ambitieuses qui visent à éclairer notre Plan d’action pour la transformation de l’agriculture en Afrique...»

Lire le discours en intégralité


Sections Connexes