COMESA - Le Groupe de la Bad appuie les réformes en matière de passation des marchés

21/07/2006
Share |

Tunis, le 21 juillet 2006 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (Bad), a approuvé vendredi à Tunis, un don de 5,66 millions d’unités de compte (UC*), équivalant à 8,37 millions de dollars américains pour financer des réformes en matière de passation des marchés dans les pays du COMESA.

L’objectif du projet est d’améliorer les systèmes de passation des marchés publics des Etats membres du COMESA en modernisant et en harmonisant les lois, règlements et procédures et en renforçant les capacités des pays à gérer des systèmes modernes de passation des marchés publics. Il vise à améliorer la bonne gouvernance et l’intégration régionale au COMESA à travers des systèmes de passation des marchés publics modernes et harmonisés.

Les résultats attendus seront les suivants:

-  Des secteurs publics et privés qui sont parfaitement informés des principes et des rouages des systèmes de passation des marchés nationaux et régionaux;

-  La publication de lois et règlementations nationales sur la passation de marchés qui sont conformes à la directive du COMESA sur la passation de marchés dans le cadre du Projet de Réforme de la Passation des Marchés publics (PPRP) ;

-  Des supports et des études de cas de formation sur la passation de marchés bien conçus ;

-  Une masse critique de professionnels en passation de marchés bien formés, aptes à gérer un système moderne de passation de marchés ;

-  Le renforcement des capacités au niveau du Secrétariat pour permettre à celui-ci d’atteindre les objectifs du COMESA et d’assurer le suivi du respect des Directives du COMESA ;

-  Le renforcement des technologies d’information et des capacités humaines pour la collecte et la diffusion des informations sur la passation de marchés.

Le projet profitera aux gouvernements des Etats membres, au secteur privé et aux partenaires au développement. Le projet profitera à tous les Etats membres du COMESA, en les aidant à moderniser et à harmoniser leurs systèmes nationaux de passation des marchés et en renforçant leur capacité institutionnelle de manière à ce qu’ils soient en mesure de gérer leurs systèmes modernisés. Il renforcera également la capacité du Secrétariat afin de permettre à celui-ci d’assister les Etats membres à mettre en œuvre les systèmes de passation des marchés. Le projet promouvra une meilleure gouvernance et harmonisera les systèmes de passation des marchés publics dans les Etats membres. La réalisation de ce projet renforcera les échanges commerciaux intra-régionaux dans la région du COMESA et entre le COMESA et le reste du monde.

Le coût total du projet est estimé à 6,36 millions d’UC, équivalant à 8,30 millions de dollars américains. Le don du Fad financera 89 % du coût. Le COMESA couvrira le reliquat de 11 %.

Le projet en bref

-  Nom du Projet: Projet d’approfondissement des réformes et de renforcement des capacités en matière de passation des marchés (EPRCP)

-  Organe d’exécution: Secrétariat du COMESA, Comesa Centre, Ben Bella Road, Lusaka, Zambia,  Tel: +260 1 229 726/ 32, Fax: +2601 225 107,

-  Date de Démarrage: Juillet 2006

-  Durée: Quatre (4) ans.

-  Acquisition de biens et des travaux: Matériels et logiciels informatiques, équipements de bureaux (Prospection nationale); Services de Consultants (Liste restreinte); et Formation (Autre). Services de consultants: (a) Deux cabinets de consultants pour: (i) la passation des marchés publics et le renforcement des capacités et la mise au point de systèmes de formation sur la passation des marchés et (ii) les technologies de l’information; (b) Consultants individuels pour la rédaction juridique et législative.

* 1 UC = 1, 47937 $EU au 21/07/2006

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12