Déclaration commune pour la création d’un Fonds d’investissement pour l’agriculture en Afrique

27/04/2009
Share |

Le président Donald Kaberuka, le Secrétaire d’Etat français à la Coopération et à la Francophonie, Alain Joyandet ont signé, mercredi 15 avril 2009 à Paris, une déclaration commune pour la création d’un Fonds d’investissement pour l’agriculture en Afrique (FIAA). Ce fonds réunira outre la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA) et la Fondation de Kofi Annan "alliance pour une révolution verte en Afrique" (AGRA).

Un an après les émeutes de la faim, ce fonds -dont les retombées économiques se réaliseront avant la fin de 2009- viendra en aide aux entreprises agro-industrielles et aux coopératives agricoles africaines, respectueuses des paysans modestes et de l’environnement. Ce fonds devrait collecter, dans un premier temps, 200 millions d’euros et vise, à terme, un objectif de 500 millions d’euros. Il répond à l’idée du partenariat mondial lancée par Nicolas Sarkozy au Sommet de la FAO le 3 juin 2008 en rassemblant un établissement public français (AFD), une fondation privée (AGRA), la banque du continent africain (BAD) et un organe des Nations Unies (FIDA). A terme, il devrait associer des capitaux privés respectueux de la "philosophie" du Fonds.

Au terme de la cérémonie, le président Kaberuka qui répondait à la question d'un journaliste, a déclaré : « nous ferons de telle sorte que ce fonds soit géré très professionnellement (…) la BAD aura une mise de départ d’au moins 20 millions d’euros dans ce fonds qui, je le répète, n’est pas un fonds qui va à l’encontre des intérêts des petits agriculteurs mais qui, au contraire, va les aider à dépasser la crise actuelle et leur permettre de mieux s’intégrer dans le système commercial mondial (…) car, c’est la le véritable problème. Que l’on soit un petit agriculteur ou un grand planteur en Afrique, le problème majeur reste la commercialisation de son produit. C’est là que nous devons agir et aider » .

  • Le président Donald Kaberuka et le Secrétaire d’Etat français à la Coopération et à la Francophonie, Alain Joyandet ont signé, mercredi 15 avril 2009 à Paris, une déclaration commune pour la création d’un Fonds d’investissement pour l’agriculture en Afrique (FIAA). (Regardez la vidéo)
  • Site web de l'AFD