Cours sur la programmation et les politiques financières

10/10/2005
Share |

L’institut multilatéral d’Afrique* (IMA) a ouvert, lundi 3 octobre 2005 à Tunis, des cours sur la programmation et les politiques financières, à l’intention de 34 cadres des banques centrales de 25 pays membres régionaux de la Banque africaine de développement. Ce cours de deux semaines (du 3 au 14 octobre) co-organisé avec le FMI, permettra aux participants d’appréhender les notions théoriques et les cadres analytiques nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des politiques macroéconomiques et structurelles dans le cadre de programmes financiers. L’accent est mis sur lacomplémentarité des politiques macroéconomiques et structurelles.

Le cours comprend des conférences, des séances de travaux pratiques et des études de cas, et se compose de trois grands volets:

- un bref rappel des comptes macroéconomiques utilisés dans l’analyse macroéconomique, notamment les comptes nationaux, les statistiques de balance de paiements, les statistiques de finances publiques et les agrégats monétaires, ainsi que les techniques de prévision pour chaque secteur. Une attention particulière est accordéeaux interrelations entre ces secteurs ;

- une revue des politiques afférentes aux secteurs réel, extérieur, budgétaire et monétaire, mettant en relief les effets des politiques macroéconomiques et structurelles sur les variables qui présentent le plus d’intérêt pour les responsables de la politique économique, en particulier la production, les prix et la balance de paiements. Cette revue permet aux participants de déterminer comment les mesures de politique économique s’articulent dans le cadre d’un programme financier ;

- et l’élaboration et la présentation d’un programme financier hypothétique à partir d’une étude de cas reposant sur les données réelles d’un pays.

Le cours s’adresse aux cadres de rang intermédiaire ou supérieur qui exercent des fonctions de conseil ou qui sont chargés de l’élaboration et de la mise en œuvredes politiques financières, principalement au sein des ministères des finances, de l’économie et du plan et dans les banques centrales ou institutions analogues.

* En 1999, la Banque africaine de développement (Bad), le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) ont décidé de créer un institut multilatéral sur le continent africain pour dispenser aux cadres africains une formation de qualité couvrant les aspects monétaires, financiers, économiques et sociaux du développement.

Depuis, plus de 2.300 fonctionnaires africains ont participé aux activités de formation de l’Institut multilatéral d’Afrique (IMA). Parallèlement, l’IMA a servi de tribune pourdes discussions de haut niveau sur les questions importantes concernant le développement économique.


Soumettez vos commentaires

Pas de commentaires




CAPTCHA


Explorez nos activités

Select a country

Explorez nos
activités