Forte participation aux Assemblées annuelles de la BAD à Marrakech

27/05/2013
Share |

Tous les chemins mènent au Maroc, cette semaine, pour les centaines de délégués affluant vers Marrakech pour participer aux Assemblées annuelles 2013 du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Celles-ci se sont ouvertes aujourd'hui, avec une série de débats sur les voies de la transformation de l’économie de l'Afrique, muée en une croissance verte inclusive et durable.

La 48e Assemblée annuelle de la Banque, et la 39e Assemblée annuelle du Fonds africain de développement (FAD) qui se tiennent concomitamment, sont consacrées à “la transformation structurelle de l'Afrique”.

Dans la foulée du cinquantenaire de l'Union africaine, qui a pris la relève de l'Organisation de l'Unité africaine en 2002, le moment est venu de changer la façon dont le continent applique la gouvernance politique et économique.

Quelque 2 500 participants sont attendus à cet événement, dont des chefs d'Etat ainsi que les ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales. A l'ordre du jour, figurent notamment une nouvelle proposition, audacieuse, relative à un fonds dédié aux infrastructures de l’Afrique, et un  fonds spécialisé destiné à lever sur les marchés des ressources pour financer les projets d'infrastructure à très haut rendement qui aideront l'Afrique à exploiter son potentiel.

Organisée sur le thème “La transformation structurelle de l'Afrique”, la rencontre  analysera les opérations exécutées par la Banque en 2012, son portefeuille de financement du développement pour 2013, ainsi que les défis d’ampleur, tels que le changement climatique, les infrastructures, le secteur privé et la gouvernance.

Les représentants d’autres institutions financières multilatérales, d’agences de développement, les dirigeants d’entreprises du secteur privé, les membres d’organisations non gouvernementales et de la société civile, outre les médias, assistent également aux réunions. Des décisions clés concernant le Groupe de la Banque seront prises lors de ces Assemblées.

Cette année, les Assemblées offrent à la Banque une vitrine pour faire connaître sa nouvelle stratégie décennale 2013-2022, laquelle met l'accent sur la croissance verte inclusive et durable. 

Cette stratégie identifie cinq principaux canaux qui permettront à la Banque d’être plus performante  et d’améliorer la qualité de la croissance en Afrique, à savoir : le développement des infrastructures ; l'intégration économique régionale ; l’essor du secteur privé ; la gouvernance et la reddition de comptes ; les compétences et la technologie.

Tous ces thèmes cruciaux seront abordés du 27 au 31 mai, au cours d’un cycle de conférences, de séminaires de haut niveau et d'autres sessions concomitantes sur la diversité des situations économiques, sociales et politiques du continent, et sur la manière d’en tirer profit pour accélérer sa transformation.

Le Maroc a abrité les Assemblées annuelles de la BAD une première fois, en 1974, à Rabat.