Hommage spécial rendu à Donald Kaberuka pour le soutien apporté par la BAD au NEPAD*

15/06/2015
Share |

Un hommage spécial a été rendu à Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement (BAD), lors de la 33e réunion du Comité d’orientation des chefs d’État et de gouvernement (HSGOC) du NEPAD, le samedi 13 juin 2015 au Palais des congrès de Sandton en Afrique du Sud.

Le président du Sénégal et président du comité HSGOC du NEPAD, Macky Sall, a inauguré une plaque commémorative en l’honneur de Kaberuka et salué « la qualité de la collaboration et la constance du soutien dont a fait preuve M. Kaberuka au cours de ses dix années passées à la tête de la Banque africaine de développement».

M. Sall a également souligné les réalisations accomplies par le NEPAD pour faire progresser l’intégration régionale à travers des projets de développement des capacités et des infrastructures. Il a aussi rappelé la nécessité de lutter contre les flux financiers illicites en Afrique et de renforcer les capacités des États membres africains en matière de négociation des contrats miniers et pétroliers au profit des citoyens africains. Le président sénégalais a fait l’éloge du Fonds NEPAD/Espagne pour l’autonomisation des femmes africaines, soulignant que le fonds Africa 50 pourrait contribuer à relever le défi infrastructurel du continent africain.

Le président d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, a noté que les investissements à destination des programmes infrastructurels, de l’intégration régionale et du commerce intracontinental représentaient des valeurs sûres pour la croissance et le développement à long terme de l’Afrique.

Le président du Zimbabwe et président de l’Union africaine, Robert Mugabe, a salué les grands progrès réalisés par le NEPAD dans la conceptualisation et la mise en œuvre des projets. Selon lui, « le NEPAD a permis de créer des synergies essentielles entre les institutions africaines et en leur sein, et fait ainsi progresser l’intégration continentale tant attendue. » Le président du Zimbabwe a vivement encouragé le NEPAD à jouer un rôle central dans le renforcement des capacités de la Communauté économique régionale afin d’accélérer la transition industrielle de l’Afrique et d’accroître la valeur de ses ressources minérales.

Dans son message à l’intention du sommet, le nouveau président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a insisté sur l’engagement de son pays en faveur des programmes et projets du NEPAD. Son discours a été lu par le Secrétaire permanent du ministère des Affaires étrangères, B.Z. Lolo.

Les vingt membres du Comité HSGOC du NEPAD se sont réunis en amont du 25e Sommet de l’Union africaine afin d’assurer la direction du processus du NEPAD et de définir ses politiques, priorités et plans d’action.

Le secrétaire exécutif de l’agence du NEPAD, Ibrahim Mayaki, est, quant à lui, revenu sur les résultats concrets obtenus entre janvier et juin 2015. « Nous avons enregistré 314 résultats qui ont tous eu un impact quantifiable : 20 à l’échelle continentale, 30 à l’échelle régionale et 264 à l’échelle nationale. Tous les effets relevés sont axés sur l’industrialisation du continent », a-t-il déclaré.

Le président de la BAD a informé les participants sur les conséquences de la 21e conférence des parties (COP21) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques pour le programme de développement de l’Afrique.

Cette année, le thème du sommet de l’Union africaine est : « Année de l’autonomisation des femmes et du développement en vue de la concrétisation de l’Agenda 2063 de l’Afrique »