Table ronde des bailleurs de fonds sur le projet ferroviaire Tanzanie-Rwanda-Burundi : Les travaux s’achèvent sur une note d’espoir

18/03/2009
Share |

Tunis, le 17 mars 2009 -  Les travaux de la table ronde sur le projet multinational ferroviaire Tanzanie-Rwanda-Burundi se sont achevés mardi 17 mars 2009, à Tunis, sur une note d’espoir pour toutes les parties prenantes, qui ont apporté leur appui au projet jugé « viable ».

Le coût de réalisation de ce projet de chemin de fer est estimé à environ 3,5 milliards de dollars. Concluant les travaux, et s’exprimant au nom des trois pays (Tanzanie, Rwanda et Burundi), M. Kawambwa Shukuru, ministre des infrastructures de Tanzanie a réaffirmé leur engagement dans la mise en œuvre du projet, appelant à l’implication des partenaires pour sa concrétisation. « Nous nous engageons à examiner les différentes options du projet et à travailler de concert avec le Groupe de la BAD, en vue de la réalisation du projet », a-t-il indiqué.

Prenant à son tour la parole, la vice-présidente chargée des opérations sectorielles, Mme Zeinab El-Bakri a salué l’appropriation du projet par les parties prenantes et souligné l’appui de la BAD quant à sa mise en œuvre. « L’impact du projet sur les populations des trois pays et sur la région est une preuve tangible de sa viabilité», a-t-elle déclaré.

L’objectif global de la table  ronde était de « soutenir et d’accompagner les trois pays dans le développement de réponses concrètes et adéquates au processus permettant de désenclaver les régions de Isaka-Kigali/Keza-Musongati, à travers un accès au moindre coût au port de Dar es-Salaam, en Tanzanie ».

Ahouassou Aristide Agoungnon, Email : a.ahouassou@afdb.org, Tél : +216 71 10 34 14