Frannie Léautier, nommée Vice-présidente principale du Groupe de la Banque africaine de développement

22/03/2016
Share |

La Banque africaine de développement a le plaisir d'annoncer la nomination de Madame Frannie Léautier en qualité de vice-présidente principale du Groupe de la Banque africaine de développement, à compter du 9 mai 2016.

De nationalité tanzanienne, Frannie Léautier est présidente et co-fondatrice associée de Mkopa Private Equity Fund, axée sur les investissements de private equity dans les petites et moyennes entreprises en Afrique subsaharienne.

Experte en développement de renommée mondiale, avec plus de 25 années d'expérience professionnelle, Frannie Léautier a été auparavant vice-présidente du Groupe de la Banque mondiale. Dotée d’une vaste expérience des secteurs public et privé en Afrique et dans le monde, elle jouit d’une expertise solide en matière de gestion des opérations au sein d’institutions multilatérales complexes. Elle est réputée pour son attachement à la gestion axée sur les résultats et à l'efficacité et à l’obligation de rendre compte.

Titulaire d’un doctorat en systèmes d'infrastructures (1990) et d’un master en transport (1986) du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Frannie Léautier a rejoint la Banque mondiale, de 1992 à 1994, comme économiste en transport à la Division des infrastructures pour la région Amérique latine, où elle a reçu un prix d'excellence pour la conception de projets d'infrastructures au Pérou. Puis, en 1994 et 1995, elle a occupé les fonctions de chercheure économiste en économie du développement, toujours au sein du Groupe de la Banque mondiale. Avant d’y être promue économiste principale au sein des services des infrastructures, à la Division Asie du Sud, de 1995 à 1997, période durant laquelle elle a travaillé intensément dans six pays d'Asie, où elle a aidé à bâtir une équipe structurée pour l’exécution des projets d'infrastructures de la Banque mondiale.

De 1997 à 1999, elle a été directrice principale en charge des infrastructures, pour la Division Asie de la Banque mondiale. Elle s’est alors distinguée pour des projets novateurs dans les secteurs de l'eau et de l'énergie, contribuant également à consolider les investissements de la Banque mondiale dans le secteur des transports. Elle a remporté le prix du « meilleur gestionnaire » pour l'excellence dont elle a fait preuve en matière de gestion.

En 2000, Frannie Léautier a été nommée directrice de cabinet du président du Groupe de la Banque mondiale, avant d’être désignée, en 2001, au poste de vice-présidente du Groupe de la Banque mondiale et directrice de l'Institut de la Banque mondiale – des fonctions qu’elle a occupées jusqu’en 2007. À ce poste, elle a aidé à restructurer l'Institut de la Banque mondiale, renforçant ses capacités en matière d'innovation, d'efficacité et de mise en œuvre, un travail couronné en 2003 d’un prix de la Banque mondiale en reconnaissance du « travail extraordinaire » qu’elle avait accompli, après qu’elle a reçu, en 2002, le « Prix du président pour l'excellence » saluant son travail en Amérique latine.

De 2007 à 2013, elle a été professeur émérite de leadership dans un monde globalisé, à Sciences Po Paris, où elle a enseigné en master de gestion et de leadership international.

Dotée d’une riche expérience dans le secteur privé, Frannie Léautier a travaillé, de 2007 à 2009, comme partenaire associé et gestionnaire du Groupe Fezembat, qui fournit des services de conseil dans la gestion des risques à de hauts responsables d’entreprises investissant dans le secteur minier, les infrastructures et l'énergie sur les marchés de pays en développement et émergents.

Secrétaire exécutive de la Fondation africaine pour le renforcement des capacités de 2009 à 2013, où on lui reconnait le mérite d’avoir amélioré et rehaussé le profil de l’institution, renforcé la gouvernance, l’obligation de rendre compte, l'efficacité et les prestations de l'institution. Grâce aux difficiles réformes qu’elle a menées, les contributions des gouvernements africains ont été multipliées par plus de cinq au cours de son mandat, tandis que les financements des bailleurs de fonds non-régionaux ont augmenté de manière significative. Elle apporte à la Banque l’expérience, la ténacité et la résilience requises pour le changement et la transformation.

Frannie Léautier est respectée dans les milieux de développement dans le monde entier. Elle a été membre des conseils d’administration de plusieurs organisations, comme la Women’s World Banking, l’Institut d’études de sécurité, le Consortium pour la recherche économique en Afrique, le Centre international de la pomme de terre, l’Institut Nelson Mandela pour les sciences et la technologie et le Global Agenda Council du Forum économique mondial, ainsi que co-présidente du Forum économique mondial sur l’Afrique (2013-2014) et de l’African Institute of Governing with Integrity.

Frannie Léautier est passionnée par le développement, outre sa solide expérience dans les secteurs public et privé. À son actif, elle affiche de sérieuses références en matière de gestion efficace de changement organisationnel. Entre 2011 et 2013, le magazine New African l’a classée parmi les 100 personnes les plus influentes en Afrique. Elle parle couramment l'anglais et le français, possède un niveau avancé en espagnol et appréciable en certains dialectes arabe parlés.

« Je suis ravi que le Dr. Frannie Léautier rejoigne la Banque en qualité de vice-présidente principale, a déclaré le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, en évoquant sa nomination. Spécialiste du développement de renommée mondiale, avec une connaissance approfondie de l’Afrique, elle jouit d’une solide expérience dans la gestion des opérations, le renforcement des capacités et le secteur privé. En tant qu’une des meilleures spécialistes du développement en Afrique, elle contribuera à guider nos efforts pour améliorer l'efficacité opérationnelle globale de la Banque en vue d’un plus grand impact sur le développement. »


Sections Connexes

Contact