Education en Afrique: Signature d’un accord de contribution des Pays-Bas en faveur de l'ADEA

01/12/2008
Share |

Un accord de 5 millions de dollars, entérinant la contribution des Pays-Bas à l'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), a été signé lundi à Tunis à la Banque africaine de développement (BAD), qui abrite l'ADEA depuis le mois d'août 2008. La contribution aidera à financer le Plan à moyen terme (2008-2012)  de l'ADEA pour les cinq prochaines années. Le plan comprend la tenue de grands événements dont la réunion biennale sur l'éducation en Afrique portant sur des thèmes cruciaux tels que l'éducation post primaire, la recherche,  la diffusion, les échanges intra-africains et le soutien aux programmes pays dans les domaines identifiés comme essentiels pour le développement des systèmes d'éducation.

Le plan met également l'accent sur l'aide accordée à l'Union africaine (UA) dans la mise en œuvre du Plan d'action pour la deuxième décennie de l'éducation en Afrique. Le Plan d'action de l’UA traite des domaines essentiels tels que le genre et la culture, les systèmes de gestion de l’information en matière d’éducation et la mise en place d'un observatoire des politiques de l'éducation en Afrique, le perfectionnement des enseignants, l'enseignement supérieur, l’enseignement technique et professionnel et la formation (EFTP), le développement des curricula et l'amélioration de la qualité.

L’accord  a été signé par l'ambassadrice des Pays-Bas en Tunisie, Mme Rita Rahman, et la vice-présidente de la BAD pour les opérations sectorielles, Mme Zeinab El Bakri, au nom de l'ADEA, en présence du Secrétaire exécutif de l'ADEA, M. Ahlin Byll-Cataria. Mme El Bakri a félicité les Pays-Bas pour être l'un des pays qui a considérablement accru son appui à l'éducation en Afrique depuis le Forum de Dakar en 2000, pour l'éducation pour tous.


Sections Connexes