Lutter contre la pauvreté avec les idées de tout le monde

23/11/2006
Share |

Lutter contre la pauvreté avec les idées de tout le monde

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture de la première Conférence économique annuelle de la Banque africaine de développement (Tunis, du 22 au 24 novembre 2006), le Président Donald Kaberuka, a résumé l’essentiel de la Conférence en paraphrasant le ministre sud-africain de l’économie Trevor Manuel, qui déclarait: « Tant que les lions ne donneront pas leur version des faits, la seule version qui prévaudra sera celle des chasseurs».

C’est la raison pour laquelle nous sommes ici, a dit le Président Kaberuka. Nous invitons les chercheurs à saisir cette occasion pour interagir et échanger des expériences afin de faire entendre la voix des lions.

Evoquant la mission de la BAD, il a précisé: «Nous ne voulons pas embrasser tous les secteurs, nous voulons faire davantage en terme de qualité et de sélectivité... Nous voulons réussir notre exercice interne de réorganisation pour susciter la participation de notre continent à cette réussite économique. Pour ce faire nous avons un objectif critique différent de l’objectif financier, il s’agit notamment de prendre en compte les besoins en compétences pour développer le secteur prive».

Pour la Conférence, a-t-il dit, nous ne sommes à la recherche d’aucun monopole, notre perspective est d’offrir une tribune aux chercheurs africains pour faire entendre leurs voix et celles des autres. Il s’agit pour M. Kaberuka de mettre des idées pour «lutter contre la pauvreté, mais avec les idées de tout le monde».