Premier prêt du Japon en faveur des opérations non souveraines de la BAD

21/02/2007
Share |

Tunis, 21 février 2007 – M. Thierry de Longuemar, vice-président chargé des finances de la Banque africaine de développement (BAD), M. Hidekazu Nagasawa, chargé d'affaires p.i, ambassade du Japon en Tunisie, et M. Izumi Arai, directeur exécutif résident de la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), ont signé mardi à Tunis, les documents relatifs au premier prêt du Japon en faveur des opérations non souveraines de la BAD. Ce prêt, d’un montant de 11,5 milliards de yen est octroyé à la BAD au titre de l’Initiative pour le renforcement de l’assistance au secteur privé (EPSA), en appui à la stratégie de développement du secteur privé de la Banque.

Les ressources du prêt seront utilisées dans le cadre du programme de prêt souverain existant à la Banque, conformément aux politiques et pratiques de la Banque. Le programme de prêt non souverain de la BAD s’intensifie rapidement et le soutien apporté par le Japon est favorablement accueilli par la Banque.

L’initiative EPSA est aujourd’hui pleinement opérationnelle puisque ses deux autres composantes sont opérationnelles depuis 2006, à savoir la Facilité de cofinancement accéléré pour l’Afrique (ACFA), qui octroie des prêts pour le financement conjoint de projets à garantie souveraine en appui au développement du secteur privé, et le Fonds pour l’assistance au secteur privé en Afrique (FAPA), qui fournit des ressources d’assistance technique.

  • 1 Euro= 157 JPY
  • 1 $EU = 119 JPY

CONTACTS: E-mail: O Nicol - o.nicol@afdb.org


Sections Connexes

Contact

Onike-Houra Nicol Téléphone: +216 71 10 32 27