L’ancien président de la Banque mondiale James Wolfensohn à Tunis

25/04/2008
Share |

L’ancien président de la Banque mondiale James Wolfensohn à Tunis

L’ancien président de la Banque mondiale, James Wolfensohn, a donné une conférence, le vendredi 25 avril 2008 à Tunis, sur le thème « L’Afrique dans un monde globalisé: un partenariat pour la réussite », dans le cadre du Programme des conférenciers éminents de la Bad.

A son arrivée à Tunis jeudi, M. Wolfensohn a été reçu par le président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka, et s’est entretenu avec l’équipe de l’économiste en chef de la Bad.

M. Wolfensohn a analysé l’importance des partenariats qui permettront à l’Afrique de réaliser croissance économique et développement durable, dans un contexte marqué par la complexité des opportunités et des défis que draine la mondialisation. Il a également exhorté les pays africains à mettre en commun leurs ressources et d’œuvrer pour l’intégration.

La conférence de M. Wolfensohn s’inscrit dans le cadre du Programme des conférenciers éminents de la Bad, lancé en 2006 par la Bad pour permettre à des personnalités de renom de partager avec les cadres de la Bad ainsi qu’avec les partenaires au développement leurs connaissances et expériences sur les défis auxquels l’Afrique est confrontée en matière de développement.

Dans le cadre du Programme des conférenciers éminents de la Bad, trois experts de renommée mondiale ont traité à Tunis en 2007 des thèmes essentiels liés au développement de l’Afrique. En juillet 2007, le professeur Paul Collier, de l’université d’Oxford, a présenté une communication sur la relance économique au lendemain d’un conflit. Au cours du même mois, Sir Nicholas Stern de la London School of Economics a traité de la question du changement climatique. Enfin, en septembre 2007, M. Abdou Diouf a présenté une communication sur le rôle de l’intégration régionale.

Citons parmi les autres conférenciers de renom qui se sont exprimés à la tribune de la Banque africaine de développement: Kenneth Kaunda, premier président de la République de Zambie ; Calistous Juma, professeur à l’université de Harvard, Boston, Etats-Unis ; Michel Camdessus, ancien directeur général du FMI ; Kingsley Y. Amoako, ancien secrétaire général adjoint des Nations Unies et secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique ; Benjamin W. Mkapa, ancien président de la République-Unie de Tanzanie…