La France s’engage dans la facilité de soutien juridique de la BAD

19/02/2013
Share |

Pascal Canfin, Ministre délégué chargé du développement de France, a signé, le 11 février 2013, la Convention marquant l’adhésion de la France à la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) de la Banque africaine de développement. Cet accord porte le nombre des signataires à cinquante. La France, cinquième pays non régional à joindre l’ALSF après le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique et le Brésil, renforce son soutien à l’institution.   

La cérémonie de signature a eu lieu lors de la visite à Paris de Lucien Marie Noël Bembamba, Président du Conseil de gouvernance et Ministre des Finances du Burkina Faso et de Stephen Karangizi, Directeur de l'ALSF.

La signature de l'accord, dont le but est d'améliorer et de renforcer la coopération entre la France et l'ALSF, intervient après l’octroi, par le gouvernement français en décembre 2012, d’une importante contribution financière d’une valeur de 5 millions de dollars en supplément des 328.156 euros déjà alloués par l'intermédiaire de son Fonds fiduciaire géré par la Banque africaine de développement.