Gabon: La BAD appuie la deuxième Phase du Programme routier

18/09/2007
Share |

Tunis, le 17 septembre 2007 – Le conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé lundi à Tunis, un prêt de 221,90 millions d’unité de compte (UC*), soit  256,27 millions d’euros pour financer le programme routier Phase 1 (PR1) au Gabon.

Le  programme vise la sécurisation du transport routier ainsi que la réduction des coûts d’exploitation des véhicules; l’amélioration de l’accès aux infrastructures socio-économiques et de santé tout le long des routes dudit programme dans les provinces de la Ngounie et de l’Ogooue Lolo. Le programme soutiendra le renforcement de l’intégration régionale, la réduction de l’enclavement intérieur et la réduction de la pauvreté par l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le PR1 assurera la construction de 112,4 km des routes sur l’axe Fougamou-Mouila, 96,4 km sur Léyou-Lastoursville  et 37 km sur Ndendé-Lebamba.  Outre la construction des routes, des études suivantes seront réalisées à savoir: la RN1 (Libreville-PK 15) sur 10 km, la route Mouila-Ndendé-Doussala/Ndende-Tchibanga sur 231 km, et de l’autoroute de Libreville sur 31 km. Les autres actions envisagées se focaliseront sur la sensibilisation à la protection de l’environnement, la préservation contre le SIDA/ MST, et les travaux connexes tels que les infrastructures socio-éducatives et de santé en vue d’améliorer les conditions de vie des populations riveraines. En outre, le programme apportera au Ministère des Travaux Publics, de l’Equipement et de la Construction un appui institutionnel pour renforcer son efficacité.

La superficie totale de la zone d'influence directe du programme est de 63 130 km², soit près de 24% du territoire gabonais. Il permet en outre de relier la région sud du pays au chemin de fer (Transgabonais). Le programme aura des impacts considérables  sur 5 des 11 Départements, notamment les Départements de la Dola, Tsamba-Magotsi, Louesti Wano, Ogoue-Lolo, Lolo-Bouenguidi. La zone ainsi définie couvre une superficie de 35 000 km², soit environ 11 % de celle du pays. Elle comptait en 2006, une population de 125 000 habitants, soit environ 9 % de celle du pays.

Le coût estimatif du programme s'élève à 246,56 millions d’UC. Le prêt de la BAD financera 90% des coûts La contribution du Gouvernement sera de 24,66 millions d’UC, 10% du cout total du projet.

Les opérations du Groupe de la BAD au Gabon ont démarré en 1974. A ce jour, la Banque a financé 36 opérations au Gabon dont 29 projets, trois programmes d’ajustement structurel, une aide d’urgence et trois études. Le montant des engagements s’élève à environ 752, 92 million d’UC, soit 842 million d’euros.

* 1 UC =  € 1.11830 = FCFA = 733.557

CONTACT: Felix Njoku – Tel.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org


Sections Connexes

Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12