Le Ghana atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE : La Bad lui accorde une importante réduction de dette

01/12/2004
Share |

Le Groupe de la Bad fournira en conséquence au pays un allègement irrévocable de la dette à concurrence de 131 millions de dollars EU en valeur actualisée nette (VAN). Le Ghana sera exonéré de 80 % de ses obligations au titre du service de sa dette à l’égard du groupe de la Bad jusqu’à apurement du montant total, en janvier 2013. Concrètement, ce service de la dette pour 2004 sera par exemple ramené de 25,15 millions de $ EU à 5,03 millions de $ EU.

Pour atteindre le point d’achèvement, le gouvernement avait eu à remplir trois conditions essentielles:

- l’élaboration d’une stratégie de réduction de la pauvreté complète et sa mise en œuvre satisfaisante pendant au moins un an ;

- le maintien d’un environnement macroéconomique stable, attesté par un bilan solide de réformes menées dans le cadre du programme financé au titre de la Facilité du Fonds monétaire international pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC) ;

- la mise en œuvre des principales réformes structurelles et sociales, en particulier dans les secteurs de la gouvernance, de l’éducation, de la santé, de la décentralisation et de l’énergie.

Les conseils d’administration de la Bad et du Fad ont noté qu’à l’exception d’un seul, les douze déclencheurs du point d’achèvement ont été réalisés. Le gouvernement a notamment adopté un document de stratégie de réduction de la pauvreté en février 2003, dont les objectifs prioritaires sont d’encourager la croissance, les revenus et l’emploi, d’améliorer les prestations de service axées sur le développement humain et d’améliorer la gouvernance et la gestion du secteur public.

Les conseils d’administration ont ainsi souligné que la plupart des cibles quantitatives relatives à la promotion de la croissance, des revenus et de l’emploi ont progressé par rapport à leur niveau de 2002. Afin d’instaurer un cadre porteur pour les affaires par exemple, le Ghana a achevé en 2003 l’automatisation des procédures douanières dans ses principaux ports et modernisé le processus d’enregistrement des nouvelles entreprises. Des avancées ont également été enregistrées en matière de gouvernance. Le Parlement a ainsi voté en décembre 2003 une loi établissant un système national des marchés publics, dans le but de corriger les insuffisances que présentait le processus de passation des marchés publics.

Le Ghana est le 11e pays membre régional de la banque à atteindre le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE renforcée. L’allègement de la dette accordé au pays par le Groupe de la Bad depuis février 2002, date à laquelle le Ghana a atteint le point de décision – la première étape du processus PPTE –, s’élève à 49,07 millions de dollars en VAN, représentant 32,39 % de l’allègement de dette global en faveur du pays.

Media contact:

Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org