Le Ghana et la Tanzanie signent avec le Groupe de la Banque des accords de prêts et de dons d’un montant de 153 millions de dollars EU pour le financement de projets d’énergie et de réduction de la pauvreté

07/03/2008
Share |

Tunis, le 7 mars 2008 – Les gouvernements du Ghana et de la Tanzanie ont signé cette semaine des accords de prêt et de don d’un montant total de 98,8 millions de dollars EU pour le financement de projets du secteur de l’énergie, illustration du renforcement de l’accent que met le Groupe de la Banque africaine de développement sur le développement de l’infrastructure et la réduction de la pauvreté dans les pays membres régionaux (PMR).

Ces prêts ont été signés par le Vice-président du Groupe de la Banque pour l’infrastructure, le secteur privé et l’intégration régionale, M. Mandla Gantsho, et l’Ambassadeur du Ghana en Tunisie, M. Lawrence Satuh.

Au titre de ces accords, le Ghana bénéficiera d’un prêt de 27,6 millions d’UC, soit 44,45 millions de dollars, pour le financement d’un projet de renforcement du réseau électrique, ce qui devrait contribuer à la réduction des pertes électriques dans le pays, à l’amélioration de la fiabilité de la fourniture d’électricité et au raccordement des populations de la zone de Kumasi au réseau électrique. L’irrégularité de la fourniture d’électricité compromet gravement la croissance économique du pays et pourrait l’empêcher de devenir un pays à revenu intermédiaire, avec un revenu par habitant de 1 000 dollars EU d’ici à 2015, ainsi que prévu.

Prenant la parole au cours de la cérémonie, M. Gantsho a déclaré que le « projet prévoit la construction d’un deuxième point d’énergie en bloc et la réhabilitation du premier, afin d’accroître la quantité d’électricité que la Volta River Authority pourrait fournir à la Compagnie d’électricité du Ghana à Kumasi »

Le projet fait partie du « Ghana Energy Development and Access Project (GEDAP) », un projet plus vaste financé par la Banque mondiale, le Secrétariat suisse pour les affaires économiques, le Fonds mondial pour l’environnement et le Gouvernement du Ghana. Dans cinq ans, lorsque le projet sera achevé, le GEPAD sera en mesure d’alimenter 135 000 ménages et entreprises et ce, par le biais du réseau national et des ressources d’énergie renouvelables.

Avant la conclusion de cet accord, le Groupe de la Banque et le gouvernement ghanéen avait signé un accord de prêt de 40 millions d’UC, soit 62,81 millions de dollars EU, pour le financement du Programme de croissance rurale de la Région Nord (NRGP). Le prêt FAD devrait permettre de couvrir 58,5 % du coût total dudit programme, cofinancé par le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et le gouvernement ghanéen. Le programme vise à soutenir la lutte contre la pauvreté dans la région par le renforcement de la production agricole rurale et l’augmentation des activités génératrices de revenus. La Vice-présidente du Groupe de la Banque chargée des opérations sectorielles, Mme Zeinab El-Bakri, a signé l’accord au nom de la Banque.

Le Groupe de la Banque a également signé avec le gouvernement tanzanien, des accords de prêt et de don, d’un montant de 26,68 millions d’unités de compte (UC*) et un don de 1,32 million d’UC, soit au total 48 millions de dollars EU, pour le financement du cinquième projet d’électricité du pays, qui a pour but de produire, améliorer et fournir de l’électricité aux entreprises et aux ménages des villes des zones rurales et des zones suburbaines des régions de Mwanza, Shinyanga, Arusha et Dar es-Salaam et ce, de manière durable.

Ces accords ont été signés par le Ministre tanzanien des Finances et des Affaires économiques, M. Mustafa Mkulo, au nom de son pays, et par le Vice-président M. Gantsho, au nom du Groupe de la Banque.

* 1 UC = 1,61055 USD au 07/03/2008

CONTACT: Felix Njoku – Tel.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org