Journée mondiale du lavage des mains

Share |

De: 15/10/2015
A: 15/10/2015
Lieu: Abidjan, Côte d’Ivoire

Le 15 octobre, est célébrée la Journée mondiale du lavage des mains. Cette journée de sensibilisation à l’échelle mondiale a pour but de sensibiliser et de mieux faire comprendre l’importance de se laver les mains avec du savon pour prévenir les maladies de façon efficace et aisée.

Cette Journée mondiale du lavage des mains a été lancée en 2008, du fait d’un constat : bien que se laver les mains au savon permette d’améliorer la santé et de sauver des vies, on ne le fait pas assez. Chaque année, des maladies que l’on pourrait éviter, comme la diarrhée et la pneumonie, contribuent au décès de 1,7 million d’enfants à travers le monde*. En Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, le lavage des mains a été au cœur de la lutte contre la propagation du virus Ebola. La Banque a financé dans la région CEDEAO des programmes sur l’hygiène des mains, notamment dans les écoles et sur les lieux de travail, pour démontrer qu’il s’agit de l'une des mesures les plus efficaces et aisées d’enrayer la propagation du virus Ebola et d'autres maladies infectieuses.

Depuis que cette Journée mondiale a été lancée en 2008, les autorités gouvernementales et locales sont de plus en plus nombreuses à engager des politiques et des programmes dédiés à promouvoir le lavage des mains au savon. Le rapport en anglais Government Handwashing Report offre des exemples d’actions  gouvernementales qui jouent un rôle dans les changements de comportement en matière de lavage des mains efficace.

Au Mali, par exemple, des stations de lavage des mains sont désormais intégrées dans le programme national d’assainissement mené au niveau des collectivités locales, et sont un prérequis – outre l’installation de latrines –, pour qu’une commune puisse obtenir l’appellation « zéro défécation à l’air libre ». Ce reportage vidéo au Mali montre de quelle manière des populations rurales ont bénéficié de l’Initiative pour l’alimentation en eau et l’assainissement en milieu rural (RWSSI par sigle en anglais), qui a octroyé un don de 10,73 millions d’euros. Ces fonds servent à cofinancer le projet national malien d’alimentation en eau potable et d’assainissement dans les régions de Gao, Koulikoro et Ségou.

*Extrait du Guide du Partenariat mondial public-privé pour le lavage des mains avec du savon (PPPHW par sigle en anglais).