Habitat III : les banques multilatérales de développement collaborent pour soutenir le « Nouvel agenda urbain »

20/10/2016
Share |

À l’appui du « Nouvel agenda urbain » adopté cette semaine au cours de la conférence mondiale Habitat III organisée sous l’égide de l’ONU, huit banques multilatérales de développement (BMD) concrétisent les paroles de ce Programme par la publication d’une « Déclaration commune » exprimant leur engagement à promouvoir une urbanisation et des communautés urbaines équitables, durables et productives.

À l’occasion de la séance d’Habitat III intitulée « Le Nouvel agenda urbain et le rôle des banques multilatérales de développement », les huit BMD – la Banque asiatique de développement (BAsD), la Banque africaine de développement (BAD), la Société andine de développement (SAD), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque interaméricaine de développement (BID), la Banque islamique de développement (BIsD) et la Banque mondiale – ont présenté leurs plans visant à « travailler ensemble afin de faire en sorte que les programmes que nous soutenons favorisent un modèle de développement urbain qui encourage des agglomérations équitables, durables, inclusives et productives, qu’il s’agisse de petites communautés rurales, de villages, de bourgs, de villes de taille intermédiaire ou de métropoles. »

« L’Afrique, plus que tout autre continent, est confrontée à une urbanisation extrêmement rapide. Il s’agit là d’un véritable défi que la BAD contribuera à relever par les synergies entre les stratégies de nos « 5 grandes priorités » et nos opérations et interventions. La déclaration commune des banques multilatérales de développement constitue une étape importante pour faire converger les actions et les stratégies des donateurs et pour améliorer les services que nous proposons à nos pays membres », explique Amadou Oumarou, Directeur des Transports, des TIC et du Développement urbain à la BAD.

Conformément à leurs mandats institutionnels et structures de gouvernance respectifs, les organismes se sont engagés à favoriser la coordination entre les plans de développement urbains, régionaux et nationaux ; le renforcement des capacités des organes de planification ; et l’accès au financement à tous les niveaux du gouvernement et pour le secteur privé.

Dans leur déclaration commune, guidée par leurs mandats institutionnels et les objectifs de développement de leurs États membres respectifs, ils se sont engagés à appuyer la mise en œuvre du « Nouvel agenda urbain » de l’ONU par le biais d’un financement direct, de la recherche de ressources supplémentaires et de la mobilisation de ressources domestiques. Ils sont ainsi déterminés à poursuivre leurs efforts de renforcement des marchés financiers domestiques, d’intensification de l’inclusion financière et d’attraction de sources de cofinancement afin de permettre à un financement innovateur à des taux favorables de combattre les difficultés que connaissent les habitants pauvres et les plus vulnérables des villes.

Pour de plus amples détails, veuillez consulter la Déclaration commune complète disponible à l’adresse :

Joint MDB Statement - Habitat III - Promoting equitable, sustainable, and productive urbanization and urban communities : Our Commitment to Implementation 

Habitat III: The New Urban Agenda and the Role of Multilateral Development Banks, 19 October 2016