Ouverture d’un forum de réflexion de haut niveau sur les moyens d’intégrer l’Afrique par le développement de ses infrastructures

Share |

De: 13/11/2015
A: 17/11/2015
Lieu: Abidjan, Côte d’Ivoire

La première semaine dédiée au Programme de développement des infrastructures en Afrique (Semaine PIDA) se tient du 13 au 17 novembre au siège de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan sous le thème « Accélération de la mise en œuvre d’infrastructures pour l’intégration de l’Afrique ».

Le PIDA est une initiative lancée conjointement par la Commission de l’Union africaine (CEA), le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et la BAD. Il a pour but de promouvoir l’intégration économique régionale en comblant le déficit massif de l’Afrique sur le plan des infrastructures qui freine la compétitivité du continent sur les marchés mondiaux.

Ce déficit infrastructurel remonte à la colonisation. « Les retards accumulés par l’Afrique pendant la colonisation ont donné au continent un système infrastructurel qui désavantage son propre développement. Le PIDA constitue une stratégie pour venir à bout de ces obstacles et pour établir des priorités continentales de nature à rallier un consensus et un engagement aux niveaux technique et politique », a observé le directeur général de l’Agence du NEPAD, Ibrahim Mayaki.

Cette initiative offre un cadre commun sur lequel les parties prenantes africaines pourront s’appuyer en vue d’établir les infrastructures nécessaires à un essor des échanges intra-africains, susceptible d’activer le développement socio-économique à travers le continent. Selon les estimations du PIDA, combler le déficit infrastructurel de l’Afrique aura coûté environ 360 milliards de dollars EU entre 2011 et 2014, et d’énormes investissements sont indispensables d’ici à 2020.

« À mesure que nous dotons l’Afrique d’infrastructures régionales de grande qualité, qu’il s’agisse du transport ferroviaire, d’autoroutes transnationales, de services d’information et de télécommunication, et du transport aérien et maritime, le continent va connaître une poussée phénoménale dans les échanges intra-africains et le commerce mondial. L’esprit entrepreneurial des petites et des grandes entreprises, ainsi que celui de millions de nos jeunes vont se libérer », a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, dans son discours inaugural en septembre 2015.

La Semaine du PIDA doit permettre de dégager des synergies dans le cadre des travaux déjà entrepris, notamment lors des réunions du Comité directeur, du Conseil pour le développement infrastructurel (CID) et du Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA), des activités de la Facilité pour la préparation de projets d’infrastructures (IPPF) du NEPAD et de  la rencontre du Réseau continental des entreprises.

Le forum contribuera à la formulation des mesures et des décisions de politique publique que les chefs d’État et de gouvernement africain auront à prendre pour surmonter les obstacles qui se dressent sur la voie du développement des infrastructures. Il se penchera également sur les contributions du secteur privé à la mise en œuvre de projets. 

La Semaine du PIDA sera marquée par des tables rondes sur les enjeux de l’égalité homme-femme et du développement infrastructurel inclusif. On y discutera également du rôle du PIDA pour la réalisation de l’Agenda 2063. De plus, un dialogue de haut niveau sera consacré aux effets du développement infrastructurel sur la création d’emplois. Enfin, la Semaine sera l’occasion d’organiser une table ronde avec des partenaires sur le Mécanisme de prestations de services (SDM) du PIDA.

Quelque 150 participants sont attendus à cet événement. Y prendront part des commissaires aux infrastructures de l’Union africaine, des experts en matière d’infrastructures travaillant pour des organismes de développement, ainsi que des représentants des communautés économiques régionales, des Nations Unies et du secteur privé. 

Contact médias :

Wynne Musabayana, Direction de l’information et de la communication, Commission de l’Union africaine, musabayanaw@africa-union.org, tél. : +251 11 551 7700

Joyce Mulama, Département de la communication et des relations extérieures, Banque africaine de développement, j.mulama@afdb.org, tél. : +225 4610 2449, ou Alkassoum Diallo, a.a.diallo@afdb.org, tél. : +225 0332 0202.

Ricardo Dunn, directeur de la communication, NEPAD, ricardod@nepad.org, tel. : +27 11 256 3623