Croissance verte en Afrique : comment y parvenir ?

18/10/2011
Share |

Rédigé par David Short

La croissance verte en l’Afrique : comment y parvenir ? Telle est la question centrale à laquelle devra répondre la sixième Conférence économique africaine, dont les travaux débutent le 25 octobre 2011 à Addis-Abeba, en Ethiopie.

L’Afrique enregistre l’un des taux  de croissance économique les plus élevés au monde, avec une moyenne annuelle approximative de six pour cent.

Mais comment cette croissance peut-elle être soutenue sans les effets pervers de la pollution, des gaz à effet de serre et de l’utilisation du carbone que les autres continents produisent dans leur course vers la prospérité ?

Au cours de la Conférence qui durera quatre jours, les économistes et les experts du changement climatique venus du monde entier analyseront le thème vital des voies et moyens par lesquels l’Afrique peut réaliser la « croissance verte », c’est-à-dire comment aider les Africains à parvenir à la prospérité par le biais de la croissance économique, tout en évitant de porter préjudice au climat par les gaz à effet de serre, l’abus du carbone et autres effets secondaires traditionnels.

Ces enjeux sont d’autant plus importants pour l’Afrique qu’actuellement, le continent n’est responsable que de quatre pour cent des émissions globales de gaz à effet de serre. L’Afrique a donc la chance d’avoir un dossier propre en la matière.

La Conférence économique africaine est organisée conjointement par la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).