iBDA ! Appel à projets pour l’entrepreneuriat social en Tunisie

26/03/2014
Share |

 

L’opportunité pour les entrepreneurs tunisiens en “social business” de bénéficier d'une formation accélérée de 2 mois, suivie d'un financement de 100 000 à 600 000 DT et d'un coaching personnalisé.

  • Candidatez en ligne, du 25 mars au 18 avril 2014

La Banque africaine de développement (BAD) a lancé, ce 25 mars 2014, le premier appel à projets visant à sélectionner des entrepreneurs dans le cadre de l’initiative iBDA (اِبدأْ), le tout premier accélérateur de Social Business en Tunisie. iBDA, qui signifie littéralement « lance-toi » en arabe, a pour objectif d’instaurer un écosystème propice au développement du Social Business dans le pays, et d’initier ainsi une nouvelle ère de l’entreprenariat pour tous les Tunisiens – femmes et jeunes notamment –, dotés d’idées novatrices.

iBDA a été initié par la BAD, avec le soutien du Fonds fiduciaire du Japon et du Fonds fiduciaire multi-donateurs pour les pays en transition, en collaboration avec le Yunus Social Business (YSB), ainsi qu’en partenariat avec Mazars, l’université de Yale et l’agence de communication JWT.

Cet appel à projets entend attirer les entrepreneurs de Social Business les plus prometteurs de Tunisie, lesquels seront sélectionnés pour intégrer le programme iBDA et bénéficier des prestations offertes par cet incubateur : un tutorat individuel et personnalisé, des facilités de mise en réseau, un programme de formation de deux mois (avec possibilité d'hébergement) et un accès facilité à un financement de 100 000 à 600 000 dinars tunisiens (soit jusque 350 000 dollars EU). Ce programme accéléré permettra notamment aux entrepreneurs d'acquérir les compétences clés, de rencontrer des professionnels et de présenter aux investisseurs un projet solide, maximisant ainsi leurs chances d'être financés.

« Cette initiative vient concrétiser le mouvement holistique de Social Business en Afrique lancé l’année dernière, et intervient à un moment où la Tunisie a besoin d’une croissance véritablement inclusive », a déclaré Agnes Soucat, directrice du Département du développement humain de la BAD.

Dans l’environnement économique actuel de la Tunisie, les projets à fort impact social ou environnemental ne trouvent pas forcément l’accompagnement et les sources de financement adaptés à leurs besoins. Une fois financés, les entrepreneurs de ces projets sociaux ne bénéficient pas non plus toujours d’un écosystème adéquat au développement de leur entreprise.

Pour répondre à ces défis, la Banque africaine de développement (BAD) avait organisé, en étroite collaboration avec le centre Yunus Social Business (YSB), le programme Mouvement holistique de Social Business (MHSB), lancé durant la Conférence nationale sur le Social Business, qui s’est tenue à Tunis en mars 2013.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’initiative iBDA, le nouvel accélérateur de Social Business, qui entend développer et essaimer le Social Business en Tunisie.

Pour y participer, les porteurs de projets de Social Business sont invités à s’inscrire et à remplir leur dossier de candidature, directement sur le site www.ibda.tn, du  25 mars au 18 avril 2014.

Le Social Business, nouvelle génération d’entreprises citoyennes

Une entreprise de Social Business est créée spécifiquement dans le but de répondre à une problématique sociale ou environnementale, et se doit d’être financièrement pérenne et de réinvestir ses profits. Tout comme pour une entreprise “normale”, les coûts du Social Business sont couverts par les revenus générés. Le financement est assuré par un investissement, qui peut prendre la forme de participations minoritaires ou de prêts à des conditions favorables et adaptées au projet.

Les investisseurs peuvent récupérer le montant de leur mise initiale. Les profits supplémentaires sont réinvestis, soit dans le Social Business (développement et innovation) soit dans le but de créer de nouveaux projets de Social Business. Des réussites exemplaires d’entrepreneuriat social existent dans le secteur de la santé, dans l'emploi de personnes marginalisées, dans l'accès aux énergies, etc.

iBDA en bref

iBDA est une initiative établie selon le concept créé par la BAD et du YSB, dans le cadre du programme “Mouvement holistique de Social Business en Afrique” (MHSB).  Inscrit dans la stratégie décennale de la BAD pour 2013-2022, il répond à la Stratégie pays pour la Tunisie. La Conférence nationale sur le Social Business en mars 2013 à Tunis a marqué le lancement du MHSB en Tunisie. Cofondé et présidé par le lauréat du prix Nobel de la paix, Muhammad Yunus, le centre YSB intervient le plus souvent via des incubateurs, qui recherchent, sélectionnent et accompagnent des entreprises de Social Business et des fonds d’investissement qui les financent (en prêts et en capitaux propres), après un processus de sélection dûment approfondi. YSB offre également des prestations de conseil aux entreprises, aux ONG, aux fondations et aux gouvernements. Le YSB est aujourd'hui implanté en Albanie, au Brésil, en Colombie, en Haïti, en Inde, en Ouganda et en Tunisie, et accompagne également des projets dans d'autres pays.

iBDA et Souk At-Tanmia

La BAD accompagne et soutient la Tunisie, de façon à créer un environnement favorable au développement du secteur privé, de l’entreprenariat et à la création d'emplois. Lancée en 2012, par la BAD (en coopération avec 19 partenaires de développement), l’initiative Souk At-Tanmia contribue au développement des micro, petites et moyennes entreprises tunisiennes, en accordant des subventions, qui servent d’apport initial à même d’aider à accéder à des services financiers. Le succès de l'initiative a engendré une demande sans précédent pour la création de projets, l’extension de projets existants, et / ou l’incubation de projets sociaux et environnementaux innovants en matière de Social Business. 

En recourant à des instruments financiers, tels que des crédits ou des fonds propres, qui permettent de fournir un seuil d'investissement plus élevé, et en offrant un soutien en termes de coaching, de formation ainsi que d'autres prestations d'assistance technique, l’initiative iBDA permettra également de soutenir les entrepreneurs de Souk At-Tanmia désireux de s'engager dans le Social Business.

Pour plus d’informations :