Innauguration du Bureau Régional pour la RDC et la République du Congo, CDFO

02/08/2007
Share |

Innauguration du Bureau Régional pour la RDC et la République du Congo, CDFO

Kinshasa, le 31 juillet 2007- M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque Africaine de Développement, vient d’effectuer une visite officielle en République Démocratique du Congo, du 29 au 31 juillet, au cours de laquelle il a été reçu en audience par S.E.M. Joseph Kabila, Président de la République.

M. Kaberuka  a également rencontré au cours d’autres audiences, le président de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, et le Vice-président du Sénat. Le président du Groupe de la BAD et la délégation qui l’accompagnait, ont tenu plusieurs séances de travail avec le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, le Ministre de l’économie, des finances et du budget, le Ministre du Plan, la Ministre du Portefeuille et le Ministre des PME-PMI. Ils ont également rencontré les agences d’exécution des projets BAD et les représentants d’entreprises publiques et du secteur privé.

Toutes ces rencontres et ces échanges de vue ont permis de mieux évaluer l’état de la coopération entre la BAD et la RDC et de passer en revue les besoins urgents du pays comme les projets à plus long terme. Ils permettront de préparer, en concertation avec la RDC, le document de stratégie 2008-2012, qui devra répondre aux défis et contraintes spécifiques du pays. Cette stratégie future se déclinera en cinq axes:

  1. la nouvelle politique de la Banque pour les pays fragiles prévoit la mise en place d’un programme spécifique d’assistance répondant aux défis complexes de développement de ces derniers pays. Ce programme permettra à la RDC de bénéficier, dans le cadre du FAD XI, de ressources additionnelles au titre de la nouvelle politique pour les pays fragiles.
  2. la Banque accordera une attention particulière aux projets qui, en RDC soutiendront les efforts d’intégration en Afrique centrale dans des domaines aussi variés que les infrastructures, la lutte contre le VIH/SIDA et l’agriculture. Les actions dans ces domaines seront menées en étroite collaboration avec la CEEAC;
  3. la conservation et la pérennisation des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo « deuxième poumon de la terre », constitueront pour la Banque une action prioritaire au cours des prochaines années. A cet effet, la Banque se propose d’organiser à Tunis une réunion des Etats concernés de la région et leurs partenaires au développement pour discuter des voies et moyens permettant de mettre en œuvre le Plan de Contingence adopté par le dernier sommet sur la forêt du Bassin du Congo; 
  4. les grandes infrastructures économiques constitueront un pilier important des interventions futures de la Banque en RDC. Ses énormes potentialités dans ce domaine et l’immensité de son territoire nécessitent la mise en place d’infrastructures d’envergure pour son développement, routières, énergétiques et hydrauliques. La Banque est train d’instruire d’importants projets dans le secteur de l’énergie, notamment la réhabilitation des sites d’Inga. 
  5. dans son programme d’assistance à la RDC, la Banque mettra aussi l’accent sur le développement du secteur privé, notamment l’amélioration du climat des affaires et le financement de projets privés. La Banque est déjà en train d’instruire un projet d’envergure dans le secteur minier: le projet Tenke Fungureme qui porte sur un montant de 100 millions de dollars EU. La Banque entend par ailleurs intensifier ses efforts d’identification de projets privés dans les différents secteurs d’activité économique dans les deux pays.

Le Président Kaberuka, a par ailleurs procédé le 31 juillet, à Kinshasa, à l’inauguration du bureau régional de la Banque pour la RDC et la République du Congo, CDFO. Cette cérémonie a été marquée par la présence du ministre des finances, gouverneur de la BAD et de plusieurs membres du gouvernement. Etaient également présents le corps diplomatique représentant les pays couverts par la Banque et les partenaires au développement de la RDC. « Nous fondons l’espoir que la Représentation de la Banque s’imposera comme un partenaire crédible qui pourra contribuer efficacement à cette renaissance économique et financière que nous appelons de tous nos vœux dans les deux pays. » a déclaré le président de la Banque. M. A. M. Kyelu, ministre des finances de la RDC a remercié la BAD pour son soutien constant aux efforts de reconstruction du pays. Quelques instants plus tard, les locaux du bureau fraîchement inauguré ont accueilli la cérémonie de signature, par MM. Kaberuka et Kyelu, de deux protocoles d’accord de dons: l’un pour un projet d’eau et l’assainissement pour les villes de Kasangulu, Lisala et Tshikapa d’un montant de 105 millions de dollars,  l’autre pour la réinsertion socioéconomique des démobilisés d’un montant de 22 millions de dollars.

Cette visite est considérée par les deux parties comme une étape décisive dans la relance du partenariat entre la BAD et la RDC, et qui devrait permettre d’augmenter sensiblement le portefeuille de projets et programmes en RDC. Les autorités congolaises ont rendu hommage à la BAD pour son soutien constant à la RDC et le président Kaberuka a tenu à remercier les autorités congolaises pour la qualité et la chaleur de l’accueil fait à la délégation de la BAD. Il a réaffirmé l’engagement de la Banque à accompagner la RDC sur la voie de la stabilité et sur les chemins d’une croissance durable. 


Contact

Lotfi Madani Téléphone: +216 71 10 31 98