Conférence International parlementaire sur les changements climatiques-La BAD parle au nom de l'Afrique

Share |

De: 12/07/2010
A: 16/07/2010
Lieu: London
IPCCC31 Page 1

Le Président Kaberuka participera à la deuxième réunion du Groupe consultatif de haut niveau sur le financement du changement climatique

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se joindra à d’autres éminentes personnalités à la deuxième réunion du Groupe consultatif de haut niveau sur le financement du changement climatique qui se tiendra du 12 au 13 juillet 2010 à New York. 


La Banque africaine de développement (BAD) prend part à la troisième Conférence parlementaire internationale de l'Association parlementaire du Commonwealth (CPA) sur les changements climatiques (GIEC), prévue du 12 au 16 juillet 2010 à Londres. Le thème de la conférence est « Du mondial au local : le changement climatique dans l’après-Copenhague ». La conférence réunira plus de 150 parlementaires de la planète, ainsi que les agences de développement et des parties prenantes au changement climatique, pour partager leurs expériences et discuter des moyens pratiques par lesquels ils peuvent contribuer, à l’échelle locale, nationale et mondiale, aux efforts d’adaptation au changement climatique, aujourd'hui et dans l'avenir.

Outre les séances plénières et thématiques, il y aura un débat de type parlementaire sur la manière de poser, à travers un système démocratique, les défis du changement climatique. Il y aura en outre une série de forums des délégués sur la relation entre le changement climatique et d'autres questions d'actualité telles que les conflits, le genre, la santé et les migrations. Les ONG et les organisations de la société civile auront l’occasion de partager leurs travaux sur le changement climatique.

Anthony Nyong, chef de la division de la conformité et des sauvegardes, le représentant de la BAD, fera un exposé sur le rôle des organisations internationales face au changement climatique. La présentation portera en particulier sur les avantages de la méthodologie des banques de développement par rapport aux autres approches multilatérales, les questions pour lesquelles elles ont un avantage comparatif, et les exemples actuels de bonnes pratiques. Cet exposé mettra également en lumière les défis auxquels les banques de développement sont confrontées face au changement climatique, et comment ces défis peuvent être relevés. La présentation mettra l'accent sur le rôle de la Banque dans l’appui aux initiatives d’adaptation au changement climatique en Afrique.