Conférence internationale de solidarité sur les stratégies faces aux changements climatiques en Afrique et en Méditerranée

20/11/2007
Share |

Conférence internationale de solidarité sur les stratégies faces aux changements climatiques en Afrique et en Méditerranée

Tunis, 19 novembre 2007 - Le Groupe de la Banque africaine de développement participe aux côtés des Autorités tunisiennes à l’organisation, à Tunis du 18 au 20 novembre 2007, de la Conférence internationale de Solidarité sur les stratégies faces aux  changements climatiques en Afrique et en Méditerranée.

En marge de cet événement, le Groupe de la Banque organise un atelier sur la gestion des risques climatiques et les politiques d'adaptation climatique. À l'occasion de la deuxième journée de la Conférence, Dr. Mandla S.V. Gantsho, Vice-président du Groupe de la Banque chargé de l'infrastructure, du secteur privé et de l'intégration régionale a prononcé un discours d'orientation sur « le rôle des banques multilatérales de développement dans la promotion des investissements en Afrique: la perspective de la Banque africaine de développement ». Dans son allocution, le Vice-président a souligné que les résultats de cette rencontre permettront à l'Afrique et à la région méditerranéenne de mieux se faire entendre à Bali et au-delà, ajoutant que la région «  ne peut pas se permettre de retarder son action ».

Après un aperçu de l’impact des changements climatiques en Afrique, le Vice-président a mis en relief le principal objectif de la stratégie de la Banque dans trois domaines majeurs que sont l’énergie pour le développement, la  transition vers une économie marquée par la faible utilisation de carbone, et l’adaptation climatique. Le Vice-président a souligné que les efforts de la Banque portent notamment sur l'extension de l'accès à l'énergie en milieu rural, l'assistance aux Pays membres régionaux pour leur permettre d'avoir accès à l'énergie propre, et l'élaboration d'une politique d'adaptation et de gestion des risques climatiques permettant de fournir l'appui aux pays membres régionaux. Il a ensuite mis en relief les trois principaux défis qui interpellent les pays africains individuellement et collectivement dans leurs efforts visant à promouvoir la croissance économique soutenue, le développement social, la sécurité et la réduction la pauvreté, notamment:

  • comment accélérer les progrès vers l'accès pour tous aux sources d’énergie fiables et abordables ;
  • comment jouer un rôle plus actif dans les efforts internationaux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à atténuer les changements climatiques ;
  • comment s’adapter aux changements climatiques inévitables.

Enfin, le Vice-président a conclu que « l'ampleur et la complexité des défis sont telles que des efforts concertés et collectifs s'imposent de la part de toutes les parties prenantes à l’échelle mondiale ».

Liens et documents relatifs:


Contact

Onike-Houra Nicol Téléphone: +216 71 10 32 27