Le Japon et la BAD signent un accord bilatéral pour promouvoir l’esprit d’entreprise et la création d’emplois en Afrique

16/09/2014
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont signé le 16 septembre 2014 à Tokyo, au Japon, un accord bilatéral portant sur un prêt à la BAD d’un montant de 30,69 milliards de yens (environ 307 millions de dollars US). Il s’agit du cinquième prêt accordé à la BAD dans le cadre de l’initiative EPSA (Assistance renforcée au secteur privé en Afrique), qui soutient l’esprit d’entreprise, la création d’emplois et la croissance économique en Afrique.

La convention de prêt a été signée par le chef du Bureau de représentation de la BAD en Asie (ASRO), Masayuki Tamagawa, et le vice-président de la JICA, M. Hiroshi Kato. La cérémonie de signature de Tokyo fait suite à l’échange de notes entre la BAD et le gouvernement japonais signé le 12 septembre 2014 à Abidjan par Donald Kaberuka, président de la BAD, et Susumu Inoue, ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire.

Lors de la cérémonie de signature, le vice-président de la JICA, Hiroshi Kato, a déclaré : « Je suis très heureux de signer aujourd’hui cette convention de prêt qui contribuera, nous en sommes convaincus, à encourager le développement du secteur privé en Afrique et améliorer la situation de l’emploi chez les jeunes. Le bureau de la BAD en Asie joue un rôle de premier plan dans la promotion du développement du secteur privé en Afrique, et la JICA apprécie beaucoup sa coopération constante avec la Banque pour la promotion de cette initiative à partir du Japon même ».

Le responsable du Bureau de la BAD en Asie (ASRO), Masayuki Tamagawa, a déclaré : « C’est pour moi une grande joie de signer au nom de la Banque cette convention de prêt à Tokyo, au Japon, d’autant plus que c’est la première fois que nous avons une telle occasion depuis l’ouverture de l’ASRO en 2012. La JICA est le partenaire naturel de la Banque. Nous travaillons et continuerons à travailler ensemble très étroitement à la promotion et au renforcement du développement du secteur privé, en vue d’améliorer la situation économique en Afrique ».

Ce cinquième prêt d’assistance au secteur privé est le premier accord signé depuis que le gouvernement japonais s’est engagé à doubler le soutien accordé à l’initiative EPSA. Cela porte ce ce soutien d’un milliard à deux milliards de dollars US. Cet engagement avait été annoncé en janvier 2014 par le Premier ministre japonais, Shonzo Abe, lors de sa visite en Afrique.

Cette convention de prêt de 307 millions de dollars US se situe dans le cadre de la vaste initiative EPSA de deux milliards de dollars US, destinée à aider les opérations de la Banque dans le secteur privé (opérations non souveraines).

Ces opérations comprennent notamment les partenariats public-privé pour la fourniture d’infrastructures économiques essentielles ainsi que les investissements directs de la BAD dans les institutions et entreprises financières africaines jouant un rôle clé.


Sections Connexes

Contact