Déclaration conjointe du Groupe de la BAD et du Groupe de la Banque mondiale sur la situation en Guinée Bissau

19/04/2012
Share |

Le Groupe de la Banque africaine de développement et le Groupe de la Banque mondiale se joignent à l'Union africaine et à la CEDEAO dans leur condamnation du coup d'état militaire en Guinée Bissau; exhortant à une résolution rapide de la crise et au rétablissement d'un gouvernement constitutionnel, en vue de préserver les acquis en matière de développement de ce pays et de son peuple. 

La Guinée Bissau  a accompli des progrès économiques notables  et a renforcé sa gouvernance économique et démocratique ces trois dernières années.  Le pays  a en effet  atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative PPTE renforcée en décembre 2010 et bénéficie du soutien de l’ensemble des partenaires techniques et financiers.  Il a  joui d’une  relative stabilité ces trois dernières années et a organisé avec succès le 1er tour des élections présidentielles anticipées après le décès du Président Malam Bacaï Sanha en janvier dernier. Le pays était au stade final de préparation du 2ème tour des élections présidentielles fixé au 29 Avril. 

Nos opérations de développement sont suspendues, à l'exception des aides d'urgence. 

Nous continuons à suivre de près la situation. 

Contacts: 

  • A Washington: Phil Hay, Banque Mondiale, Tel +1(202) 473-1796, Cell +1 (202) 492-7238
  • A Tunis: Magatte Wade, Banque Africaine de Développement, Tel +(216) 71 10 22 44

Sections Connexes

Contact