Communiqué conjoint Banque mondiale – Banque africaine de développement sur la situation en Côte d’Ivoire

06/12/2010
Share |

WASHINGTON, le 5 décembre 2010 – La Banque mondiale et la Banque africaine de développement ont publié la déclaration conjointe suivante sur la situation en Côte d’Ivoire :

La Banque africaine de développement et la Banque mondiale, partenaires multilatéraux de longue date au développement de la Côte d’Ivoire, observent avec une grande préoccupation et une grande inquiétude les événements dans le pays à la suite des élections tant attendues qui devaient déboucher sur  la paix, la stabilité et constituer la base d’une gouvernance améliorée et d’une croissance inclusive avec l’implication  de tous les citoyens.

Nous partageons en conséquence les inquiétudes sérieuses exprimées par les Nations Unies, l’Union africaine, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et les autres partenaires internationaux qui ont soutenu les efforts de développement de la Côte d’Ivoire.

Le prolongement de la crise en Côte d’Ivoire va faire basculer beaucoup plus d’Ivoiriens dans la pauvreté, et porter un grand coup à la stabilité et à la prospérité économique de la sous-région ouest-africaine. Il est donc impératif que les dirigeants ivoiriens pèsent les conséquences à long terme de la crise.

Avec le peuple ivoirien, notre souhait est de continuer à  lutter contre la pauvreté. Cependant , il est difficile de le faire avec efficacité dans un climat d’incertitude et de tension prolongées . Conformément à nos politiques, nous allons donc continuer à suivre avec attention l’évolution de la situation et réévaluer la pertinence et l’efficacité de nos programmes sur le terrain, compte tenu de la rupture dans la gouvernance. Nous appuyons les efforts déployés par l’Union africaine et les partenaires internationaux pour trouver rapidement une issue pacifique à cette crise qui n’a que trop duré.


Sections Connexes

Contact