Kenya : 133 M USD pour un projet en eau et assainissement en milieu rural

04/11/2009
Share |

Tunis, le 3 novembre 2009 – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 3 novembre 2009 à Tunis, le projet d’alimentation en eau et assainissement dans les petites villes et en milieu rural, au Kenya. Le coût total de projet est estimé à 123,11 M USD (77,92 millions d’unités de compte-UC).

Le projet envisagé traite des problèmes d’alimentation en eau et d’assainissement dans un certain nombre de petites villes, et de l’absence d’infrastructures de stockage d’eau dans la zone de Yatta.

Le projet aura trois composantes : 1) l’appui au renforcement institutionnel en vue de consolider les aspects commerciaux, techniques et financiers des prestataires de services d’eau ; 2) la réhabilitation et l’extension des infrastructures d’approvisionnement en eau et d’évacuation des eaux usées et 3) des interventions dans le domaine du stockage de l’eau, notamment la construction du barrage polyvalent de Yatta.

Les bénéficiaires du projet envisagé seront le Lake Victoria South Water Services Board (LVSWSB). Ceci comprend les populations de Bondo et Siaya ; le Tana Water Services Board (TWSB), avec les populations de Maua, Mukurweini, Othaya ; et le Tanathi Water Services Board (TAWSB), pour les populations de Kitui et du district de Yatta. Le nombre total des bénéficiaires est estimé à 0,78 million de personnes.

L’insuffisance de l’approvisionnement en eau et la situation de l’assainissement expliquent les nombreux cas de maladies d’origine hydrique. Dans les zones d’intervention, le projet se traduira par l’amélioration générale de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement et des installations sanitaires publiques ; le projet contribuera à la réduction des maladies d’origine hydrique, à l’augmentation de la sécurité alimentaire grâce aux infrastructures de stockage d’eau supplémentaires. Il stimulera le développement économique et garantira la pérennité environnementale. Le projet concourra à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) afférents à l’approvisionnement en eau et à l’assainissement.

La Banque, qui a une longue expérience dans le développement du secteur de l’eau et de l’assainissement en Afrique de l’Est, au Kenya et ailleurs sur le continent, en a tiré parti dans la mise au point de ce projet. En appuyant ce projet, la Banque démontre son engagement à s’atteler, avec le Gouvernement, à la recherche de solutions aux problèmes d’approvisionnement en eau, d’assainissement et de stockage de l’eau dans ce pays.

1 unité de compte : 1,59 USD au 3 novembre 2009


Sections Connexes

Contact