La Corée et la BAD étendent le cofinancement des projets à 2011-2013

15/09/2010
Share |

Séoul, le 15 septembre 2010 – Le ministère coréen de la stratégie et des finances et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé à Séoul, le mercredi 15 septembre 2010, un protocole d'accord portant prorogation à la période 2011-2013 de leur accord de cofinancement de 200 millions de dollars EU.

L'accord a été signé en marge de la Conférence ministérielle de coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC) par le ministre coréen de la stratégie et des finances, Yoon Jeung-Hyun et le président de la BAD, Donald Kaberuka.

Commentant l'événement, M. Kaberuka a déclaré : «Je me réjouis de l'engagement généreux et soutenu de la Corée à la Banque africaine de développement. Cet amendement contribuera à la capacité de la Banque de cofinancer des prêts souverains en Afrique, et à soutenir la croissance sur le continent à la suite de la crise financière. »

La Banque et la Corée ont signé deux autres protocoles d'accord sur une stratégie de partenariat du savoir et de promotion des investissements et du commerce avec l’Agence coréenne de promotion des investissements et du commerce. « L'objectif recherché est de s'appuyer davantage sur la croissance des échanges et des flux d'investissement entre la Corée et l'Afrique qui, depuis le lancement du processus de la KOAFEC, n’a fait que se renforcer », a déclaré M. Kaberuka.

Le 5 octobre 2009, le ministère coréen de la stratégie et des finances a temporairement mis à la disposition de la BAD 306,1 millions de dollars EU pour permettre à l'institution de répondre aux demandes de ressources financières des pays africains.

La décision a été très bien accueillie par la BAD, et elle a amélioré la capacité de la Banque à soutenir ses prêts aux pays africains dans un contexte économique difficile.

La République de Corée a appuyé l’augmentation générale historique, à hauteur de 200%, du capital de la BAD, approuvée par le Conseil des gouverneurs lors des dernières assemblées annuelles de l’institution, en mai 2010 à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

La République de Corée est devenue Etat participant du Fonds africain de développement (FAD), le 27 février 1980, et a été admise à la Banque africaine de développement le 30 décembre 1982.

La collaboration de la Corée avec la BAD se concentre sur trois principaux piliers, la reconstitution du FAD, les fonds fiduciaires bilatéraux et les accords de cofinancement, en plus de la fourniture de ressources pour la mise en œuvre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés et de l’Initiative pour l’allègement de la dette multilatérale.

La Corée accueillera le prochain sommet du G20, les 11 et 12 novembre 2010.