La BAD accorde 12 milliards de FCFA à la Centrafrique sous forme de prêt et de dons pour financer un programme d’eau et d’assainissement à Bangui et dans quatre préfectures

10/12/2012
Share |

Le Ministre d’Etat au Plan et à l’Economie, Abdou Karim Meckassoua et le Représentant Résident de la BAD en Centrafrique, Modibo Sangare,  ont signé un accord de prêt et deux protocoles de don du premier sous-programme en eau potable et assainissement d’une valeur de 12 milliards de FCFA, en présence du Ministre de l’Hydraulique et de l’Énergie, Léopold Mboli-Fatran, représentant le secteur bénéficiaire.

La réalisation de ce sous-programme contribuera à l’amélioration du bien-être des populations, à travers l’augmentation du taux de desserte en eau potable et en assainissement dans la capitale, Bangui et dans les quatre préfectures suivantes : Bamingui–Bangoran, Haute Kotto, Kemo et Nana-Gribizi.  

Le sous-programme  permettra de rétablir la capacité nominale de production d’eau potable de l’unique station de pompage à Bangui en la portant de 750 à 1 500 m3/heure et de porter les taux de couverture en eau potable et en assainissement respectivement de 23 % à 67% et de 1,7 % à 10 % à l’horizon 2015 dans les zones rurales ciblées. Le sous-programme appuiera également la réinsertion de 500 jeunes ex-combattants (hommes et femmes), ainsi que des déscolarisés et désœuvrés dans leurs communautés respectives. Enfin, le sous-programme bénéficiera à une population d’environ 1 260 00 habitants dont un million pour la ville de Bangui et 260 000 habitants pour les quatre préfectures ciblées.