La BAD appuie une entreprise ivoirienne pour son initiative en faveur de la sécurité alimentaire

02/12/2013
Share |

 

La Banque africaine de développement (BAD) et la Fédération Nationale des Coopératives de Vivriers de Côte d’Ivoire (FENACOVICI) ont procédé le 29 Novembre 2013, à Abidjan, à la signature du premier accord de don du Fonds pour l’Accélération du Développement agricole, en faveur d’une entreprise ivoirienne. La cérémonie s’est déroulée en présence de Nono Matondo-Fundani, directeur du Retour de la BAD à Abidjan, de Terence McCulley, ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire et de Irié Lou Colette,  présidente du conseil d’administration de la FENACOVICI, cosignataire de l’accord.

L’accord de don porte sur un montant d’environ 550 000  dollars et va servir à financer des études de préparation du Projet d’appui à la production vivrière et à la sécurité alimentaire (études de faisabilité techniques, plan d’affaires et études d’impact environnemental et social). Le projet d’investissement envisagé permettra la construction de six infrastructures de stockage, de trois unités  de transformation de riz et de trois unités de transformation de manioc.

Le Fonds pour l’Accélération du Développement Agricole (FADA) a été approuvé par la BAD le 08 mai 2013. Il vise à couvrir les coûts d’élaboration des projets en amont et les risques que les promoteurs commerciaux ne sont pas disposés à supporter à eux seuls. A travers des dons pouvant aller jusqu’à 1,5 million de dollars, le fonds financera des activités de conception des projets en amont, et notamment les études de faisabilité, les analyses de marché et autres activités nécessaires pour garantir le succès du projet.