La BAD et le Gabon renforcent leur coopération et valident le Document de stratégie pays 2016-2020

16/03/2016
Share |

Une mission de la Banque africaine de développement (BAD) conduite par le vice-président p.i. en charge des programmes-pays et régionaux, Janvier Litse, a séjourné au Gabon du 7 au 10 mars 2016, dans le cadre de la validation du Document de stratégie pays (DSP) pour la période 2016-2020 et la revue de la performance du portefeuille. Cette mission intervient à la suite de la rencontre entre le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, et le président du Groupe de la BAD, Akinwumi Adesina. La visite a aussi été précédée par le récent passage au siège de la Banque du gouverneur pour le Gabon, Régis Immongault. Ces événements antérieurs ont permis de donner une nouvelle impulsion à la coopération avec le Gabon. Afin de valider les grands axes stratégiques des interventions de la Banque, la mission a eu des discussions et des réunions avec l’ensemble des parties prenantes.

La mission a été reçue en audience par le président Bongo Ondimba, et par MM. Régis Immongault Tatagani, ministre de l’Economie, de la Promotion des Investissements, de la Prospective et du Développement Durable, et Christian Magnagna, ministre du Budget et des Comptes Publics, respectivement gouverneur et gouverneur suppléant de la BAD. La mission a, en outre, pris part à l’atelier de validation du DSP présidé par le gouverneur en présence de l’ensemble des Départements sectoriels concernés par les piliers de coopération retenus. Elle a également eu des échanges fructueux avec les partenaires au développement.

La Banque soutiendra le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) et le Pacte social du pays à travers deux piliers : l’appui à la diversification économique avec notamment le soutien au développement des infrastructures et du secteur agricole, à l’amélioration du climat des affaires et l’appui au secteur privé ; et l’appui à la stratégie de développement humain visant la diversification de l’offre de formation et de l’employabilité, l’amélioration de la protection sociale et l’amélioration de l’accès aux services d’eau et d’assainissement.

Les engagements prévus se chiffrent à 1 milliard d’Unités de compte (1,38 milliard d’USD) sur cinq ans. La soumission du DSP au Conseil est prévue le 6 avril 2016. Les opérations publiques en cours de préparation pour la période 2016/2017 concernent : l’agriculture, l’employabilité des jeunes et l’inclusion sociale, l’eau et l’assainissement, et la réforme du climat des affaires.

La mission tient à remercier en particulier les plus hautes autorités gabonaises pour toutes dispositions prises ayant permis d’obtenir des résultats tangibles et pour  leur engagement à s’approprier les orientations stratégiques du DSP, les modalités de sa mise en œuvre ainsi que la nécessité d’accélérer l’instruction des opérations retenues.

La délégation de la BAD était composée de Marlène Kanga, directrice du département régionale de l'Afrique centrale, de Ali Lamine Zeine, représentant résident au Gabon, Abdoulaye Coulibaly, chef de division, Martine Mabiala, conseillère de l’administrateur pour le Gabon, et d’experts des départements opérationnels.