La BAD octroie 30 milliards de FCFA au Cameroun pour un projet de fibre optique en Afrique centrale

02/11/2015
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) et le Cameroun ont signé, le jeudi 29 octobre 2015 à Yaoundé, un accorde prêt de 46,301 millions d’euros, soit plus de 30 milliards de francs CFA destiné au projet Dorsale à fibre optique d’Afrique centrale (en anglais, Central African Backbone).

 La Banque contribue au financement du projet à travers un prêt sur le guichet BAD de 37,304 millions d’euros et un don du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) de 1,726 millions de dollars EU. La contrepartie  camerounaise est de 7,427 millions d’euros.

Les cosignataires  de l’accord étaient le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, gouverneur de la BAD pour le Cameroun, Louis Paul Motaze et le représentant résident de la Banque au Cameroun, Racine Kane. La cérémonie a vu la présence du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng Mendomo  et de plusieurs responsables des administrations nationales.  

Les principales réalisations prévues sont : l’extension de la dorsale nationale à fibre optique sur 5 tronçons essentiels pour environ 916 km de fibre ; la fourniture d’équipements solaires bureautiques et informatiques pour les télé centres communautaires polyvalents, les centres d’éducation et d’actions communautaires et les centres de promotion de la femme avec le déploiement de panneaux solaires photovoltaïques ;  et la mise en place d’un centre de développement des compétences à l’Ecole nationale supérieure des Postes et Télécommunications.