L’autoroute à péage menant au nouvel aéroport international du Sénégal inaugurée par le chef de l’Etat

28/10/2016
Share |

Le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, a inauguré l’autoroute à péage Diamniadio-AIBD-Sindia le Lundi 24 octobre 2016, en présence d’une forte délégation du Gouvernement du Sénégal, du corps diplomatique et des partenaires techniques et financiers du Sénégal. La Banque africaine de développement (BAD) était représentée à la cérémonie par Adalbert Nshimyumuremyi, Représentant résident par intérim au Sénégal.

La deuxième phase de l'autoroute à péage de Dakar, qui relie la ville de Diamniadio (40 km de Dakar) au futur aéroport international AIBD situé à 45 km à l'est de Dakar, consiste en une autoroute à 2x2 voies de 17 km en continuité directe de la première phase, 25 km de Dakar à Diamniadio, en service depuis août 2013. L’autoroute Diamniadio-AIBD permettra également de relier Dakar à deux villes majeures du Sénégal, Mbour et Thiès, de par sa connexion avec les autoroutes AIBD-Sindia-Mbour et AIBD-Thiès respectivement financées par l’Etat, par le biais d’un prêt concessionnel d’EXIMBANK Chine.

Le Projet de la deuxième phase d’autoroute dont le coût total s’élève à 131 millions d’euros  a été  structuré comme partenariat public privé, bénéficiant ainsi de la contribution de l’Etat du Sénégal à hauteur de 65% (par le biais d’un prêt de l’Agence française de développement), celle  de la société de projet Senac SA à hauteur de 20%, et de prêts privilégiés non souverains de la BAD aux cotés de la Société financière internationale (SFI), la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et le Groupe Attijariwafa Bank (CBAO), à hauteur de 15% en agrégé.

Le financement de l’autoroute à péage par la Banque répond à une approche intégrée de développement des infrastructures du pays, et vise à améliorer la qualité de vie des populations par des déplacements plus aisés et rapides, tout en favorisant des échanges commerciaux accrus à l’échelle nationale et sous régionale. L’autoroute à péage constitue en effet pour le Sénégal l’épine dorsale du développement de ses infrastructures porté par son Plan Sénégal Emergent (PSE). A ce titre le président Macky Sall, lors de la cérémonie d’inauguration de l’autoroute, a particulièrement loué la BAD pour son soutien au volet infrastructures du Plan Sénégal Emergent,  et s’est réjoui des programmes de la BAD en cours au Sénégal.