Le Roi Mohamed VI préside le lancement des travaux de dédoublement et de renouvellement de la voie ferroviaire entre Casablanca et Marrakech

20/11/2012
Share |


Un projet bénéficiant d’un financement  de la BAD  d’environ 300 millions d’euros.

Le Roi Mohamed VI du Maroc a présidé, le mercredi 14 novembre 2012, la cérémonie de lancement des travaux de dédoublement et de renouvellement de la voie ferroviaire entre Casablanca et Marrakech. Cet important évènement intervient à la suite de celui qui a eu lieu le 23 septembre dernier. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre global du projet d’augmentation de la capacité de l’axe ferroviaire Tanger-Marrakech. Ce projet bénéficie d’un financement de la BAD, d’un montant d’environ 300 millions d’euros.

Le projet contribue ainsi au renforcement des infrastructures ferroviaires qui permettra ainsi de faire face à la croissance majeure du trafic de voyageurs notée sur l’axe Tanger-Marrakech. Celle-ci devrait atteindre 50% à l’horizon 2016, soit 24 millions de voyageurs. La forte progression, au cours des dernières années, du trafic ferroviaire sur cette ligne est la résultante du dynamisme socioéconomique, culturel et touristique qui a marqué ces régions.

La réalisation du projet permettra donc d’optimiser les investissements déjà réalisés sur cet axe et le doter d’une infrastructure répondant aux besoins économiques, en termes de compétitivité : temps de parcours et qualité de service.

Par ailleurs, les avantages pour la population seront ressentis au niveau du gain de temps, de l’amélioration de la sécurité routière, de la diminution de la pollution de l’air et de l’effet de serre, etc... De plus, la réalisation du projet permettra de mieux desservir les villes touristiques (Tanger, Casablanca, Marrakech) et de créer de nombreux emplois en phase de construction et d’exploitation estimés à 20.000 emplois directs et activités connexes.


Sections Connexes

Contact