Lesotho : 13 millions de $ de la Bad pour améliorer la qualité de l’éducation

04/04/2007
Share |

Lesotho : 13 millions de $ de la Bad pour améliorer la qualité de l’éducation

Tunis, le 4 avril 2007 – Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad) a approuvé aujourd’hui à Tunis un prêt de 1,57 million d’unités de compte* (2,4 millions de $ ou 17 millions de malotis) et un don de 7 millions d’UC (10,5 millions de $ ou 77 millions de malotis) pour financer un projet d’amélioration de la qualité de l’éducation au Lesotho.

Le projet vise à améliorer l’efficacité du système éducatif et l’accès à une éducation et à une formation de qualité. Il cible essentiellement les populations défavorisées et pauvres vivant dans les régions du pays où les conditions de vie sont difficiles.

Le projet permettra d’améliorer l’enseignement primaire grâce au renforcement des capacités et à la formation du personnel enseignant et administratif/d’encadrement, ainsi qu’à la conception et à l’évaluation des programmes. S’agissant de l’enseignement secondaire, les écoles seront agrandies sur les sites existants, tandis que d’autres seront construites sur de nouveaux sites, dans le cadre d’un programme de construction d’écoles.

Les conditions d’enseignement et d’apprentissage seront également améliorées et renforcées grâce à la mise à disposition de salles de classe bien équipées et dotées d’une large gamme de matériels pédagogiques, notamment des manuels scolaires et des supports pédagogiques et d’apprentissage pour l’enseignement secondaire.

Les résultats de l’apprentissage seront mesurés à la fin du projet avec des critères tels que l’aptitude à la lecture, les aptitudes en mathématiques et d’autres capacités de résolution de problèmes, les capacités créatives (stratégies cognitives), la connaissance de l’environnement, notamment par rapport à la survie de l’apprenant, le temps consacré à l’exécution des tâches et tous les indices indiqués dans les programmes pour chaque niveau d’éducation.

Au total, 1 500 professeurs du secondaire recevront une formation sur le tas visant à les initier aux nouvelles méthodes pédagogiques et une session de rattrapage de 6 mois sera organisée pour 200 professeurs de mathématiques et 200 professeurs de sciences. Quant au primaire, 1 400 instituteurs recevront une formation sur le tas d’une semaine en matière d’éducation de l’enfance en difficulté, 160 participeront à des sessions de formation des formateurs, tandis que 1 600 de leurs homologues non qualifiés seront initiés en vue de participer à un programme sanctionné par un diplôme, outre l’initiation de 2 200 instituteurs (3 par école) aux méthodes pédagogiques appropriées, la formation de 1 400 instituteurs en qualité de conseillers à temps partiel pour les activités de lutte contre le VIH/Sida et la formation des inspecteurs, conseillers, formateurs et chargés de l’évaluation des programmes pour l’inspection et l’assurance de la qualité.

Au niveau de l’amélioration de l’aptitude à l’emploi, trois salles de formation supplémentaires seront construites et meublées et équipées (ordinateurs, imprimantes, photocopieurs, serveurs, logiciels de dessin technique et tables traçantes) à Lerotholi Polytechnic – une institution d’enseignement et de formation professionnels et techniques de haut niveau qui propose un programme sanctionné par un diplôme – et à Lesotho College of Education (LCE). Afin d’améliorer l’accès à une formation de qualité, un bloc d’ateliers comprenant des salles pour l’artisanat et le dessin sera construit dans chacun des 9 établissements (7 nouveaux et 2 existants).

Depuis le début de ses opérations au Lesotho en 1974, le Groupe de la Banque africaine de développement y a financé 56 opérations pour un montant total 342 millions de $ (2,5 milliards de malotis).

CONTACT: Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org

Unité des relations extérieures et de la communication – Tél.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71  83 16 51 – E-mail: comuadb@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02