La Libye rallie les donateurs du FAD

29/05/2013
Share |

Le ministre libyen des Finances, Al-Kilani Abdelkarim Al-Kilani Al-Jazi, a annoncé, au cours des Assemblées annuelles du Groupe de la BAD, à Marrakech, que son pays allait rejoindre le groupe des pays donateurs du Fonds africain de développement (FAD) :

« Tout d’abord, permettez-moi de remercier la BAD de donner l’opportunité à la Lybie nouvelle d’exposer son point de vue sur la question de la coopération africaine. La décision de la “Lybie du 17 février” de participer au Fonds africain de développement est guidée par la conviction que les relations intra-africaines doivent être celles des peuples et des Etats, et non celles des individus. Cela exige que les outils de la coopération soient fondés sur la transparence et l’expertise professionnelle.

La Lybie, en tant que pays africain soucieux du développement du continent, a choisi cette voie, plutôt que celle des aides directes aux Etats, qui peuvent se transformer en subventions à des personnes.

C’est une démarche nouvelle, qui dicte à la Lybie nouvelle, que l’aide aux pays africains passe par des institutions transparentes, professionnelles, et garantes de l’intérêt commun des peuples africains.

C’est pourquoi, nous avons décidé que l’aide que la Lybie est prête à consentir aux peuples africains se fera par l’intermédiaire du Groupe de la BAD, et notamment du FAD ».