Madagascar - Prêt de 150 millions $ pour la projet d'dxploitation de nickel d’Ambatovy

02/05/2007
Share |

Tunis, 2 mai 2007 - Le conseil d’administration de la Banque africaine de  développement (BAD) a approuvé mercredi, à Tunis, un prêt de 150 millions de dollars américains pour le financement du projet d’exploitation de nickel d’Ambatovy à Madagascar.

Le projet porte sur l’exploitation d’une mine à ciel ouvert, la construction d’un atelier de préparation mécanique de boue de latérite, la construction d’un pipeline de 220 km pour le transport de la boue de latérite jusqu’à la côte, la construction d’une usine de lixiviation acide sous pression, la construction d’une raffinerie de minerais, et l’aménagement de toutes les infrastructures nécessaires, y compris la construction d’installations de production d’eau, d’électricité, de vapeur et d’acide, l’aménagement d’un parc à résidus et l’extension du port.

Le projet permettra de produire environ 60 000 tonnes par an (TPA) de nickel que l’on pourra négocier à la London Metal Exchange (LME), de 5 300 TPA de cobalt et de 186 000 TPA d’engrais à base de sulfate d’ammonium.

Le projet apportera des avantages économiques et sociaux à l’économie malgache à court, moyen et long termes. Il renforcera l’investissement direct étranger à Madagascar et l’aidera à diversifier son économie essentiellement agricole. La contribution du projet au PIB du pays sera d’environ 7,8 % par an. Le projet apportera également une contribution considérable aux domaines prioritaires (développement des infrastructures, augmentation du montant des redevances minières, accroissement de l’investissement direct étranger, réduction de la pauvreté et augmentation des recettes fiscales) du Plan d’action pour Madagascar (MAP, 2007 – 2012), qui est un plan stratégique de développement adopté par le gouvernement malgache en 2006.

Le projet contribuera à la création d’un nombre significatif d’emplois, soit environ 3 800 emplois (2 000 pendant la phase de construction, et 1 800 pendant la phase d’exploitation). Le projet offrira aussi des possibilités aux entreprises locales, y compris les PME, pour ce qui est de la fourniture de biens, de travaux et de services.

Le projet Ambatovy sera le premier projet minier financé par la Banque à Madagascar, au titre du guichet du secteur privé. A ce titre, la Banque a déjà financé quatre projets dans le secteur des industries extractives. Il s’agit du projet de titane (au Mozambique) du projet de gaz et de gazoduc de la Sasol (au Mozambique et en Afrique du Sud) ; du projet d’or de Samira (au Niger) et du projet de cuivre de Lumwana (en Zambie).

 


Contact

Onike-Houra Nicol Téléphone: +216 71 10 32 27