Madagascar : revue finale du 3ème cycle des Initiatives à résultats rapides

19/07/2016
Share |

Dans le cadre du projet Communauté africaine de pratiques (AfCoP) et fort de ses acquis lors des deux précédents cycles, le Gouvernement de Madagascar a relevé le défi de faire mieux avec  le 3ème cycle des Initiatives à Résultats Rapides (IRR).  Après l’effectivité de la préparation requise par la méthodologie, 177 IRR ont été lancées le 10 mars 2016 pour un cycle de 100 jours. Les IRR ont été priorisées suivant la directive du président malgache, Hery Rajaonarimampianina, sur « l’urgence de délivrer des résultats qui améliorent les conditions sociales de la population ».  Le Gouvernement a entrepris des actions.

La revue finale s’est déroulée en deux temps. En premier lieu, le 20 juin 2016, chaque ministre a  rendu compte de ses résultats obtenus au Premier ministre. Ce dernier  a évalué les ministres suivant les évidences présentées par chacun. Il a salué les efforts fournis par tous pour les réalisations. Ces félicitations ont été fondées sur la pertinence des pistes IRR pour lesquelles il a cité plusieurs ministres.  Il a aussi mis en garde concernant des dysfonctionnements  sur le choix des pistes IRR. Il a martelé qu’un contrat de performance sera assigné à chaque ministre pour amorcer le saut qualitatif en matière de développement.

En outre, il a remercié le soutien indéniable du Groupe de la Banque africaine pour le développement (BAD) par le biais d’Afrik4R aux IRR. Il est à noter que 400 personnes issues des équipes IRR de chaque ministère ont participé à cette première partie de la revue finale.

En second lieu, le Premier ministre a présenté au  président de la République les résultats du Gouvernement, le 4 juillet 2016. Un film de 40 minutes présentant les résultats consolidés a été produit par le Gouvernement. Le film met en exergue les réalisations ainsi que le témoignage des bénéficiaires.  Pour sa part, le chef de l’Etat malgache  a félicité le Gouvernement pour son engagement dans la promotion de la culture de résultats.

Rapports :

Les rapports sur l’état de la gestion axée sur les résultats de développement dans les régions du COMESA  et de l’UEMOA sont disponibles sur les liens ci-dessous :

  • UEMOA Rapport_FR:

http://api.ning.com:80/files/2Yrg*FGAb7yvi*1oFcLEaOM0NUAD7TpRxkFqBzr2ip*ctwnjujPKP1trn4KiG0dh21mGcE1lveeGYZBSJOE7B-pZLkD4u9G5/AfriK4R_UEMOA_Report_FR_WEB03_16.pdf

  • AfriK4R COMESA Rapport FR:

http://api.ning.com:80/files/2Yrg*FGAb7yRjtei1jCMCHLpQOVQsutMHrlCPxGQ*dxgaOmxBSseQ--OHr2Cw7-2ya2dDZAcPcx-xfdjKEtqh4YTSig0M1pL/AfriK4R_COMESA_Report_FR_WEB03_16.pdf

  • AfriK4R COMESA Rapport AN:

http://api.ning.com:80/files/2Yrg*FGAb7zL79BEYU56CQLjqfg7SqXAy03b1XBl1bSy8zgwsIV55KxkbU7Tu0JoTfWJbrykA*UIwOr98s6LIAa1EjPe9Mqm/AfriK4R_COMESA_Report_GB_WEB03_16.pdf

Pour de plus amples informations sur l’Initiative AfriK4R et AfCoP, veuillez-vous rendre sur www.afrik4r.org.

__

À propos de l’AfCoP

Lancée en 2007, la Communauté africaine de pratiques (AfCoP) est un réseau de plus de 4 000 décideurs et praticiens du développement issus de 68 pays à travers le monde. Objectif : partager les enseignements, expériences et bonnes pratiques en matière de Gestion axée sur les résultats de développement (GRD) en Afrique. Les membres de l’AfCoP travaillent avec les gouvernements africains, la société civile et des experts indépendants dans le domaine. La Banque africaine de développement (BAD), en partenariat avec la Fondation africaine de renforcement des capacités (ACBF), appuie l’AfCoP pour que la GDR soit peu à peu intégrée et déployée sur le continent.

À propos d’AfriK4R

L’initiative de l’Afrique pour les résultats (AfriK4R), qui a vu le jour en 2012, est le programme phare de l’AfCoP. Il s’agit de promouvoir l’intégration régionale en Afrique, grâce à une approche de la gestion des finances publiques qui intègre les principes et pratiques de la Gestion axée sur les résultats de développement (GRD). À ce jour, 18 pays d’Afrique se sont engagés dans l’initiative AfriK4R : le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Kenya, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, la RDC, le Sénégal, la Tanzanie, le Togo, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe. Les Commissions économiques régionales UEMOA et COMESA font également partie de l’Initiative AfriK4R depuis son lancement.


Sections Connexes