Rendre les projets d’infrastructure du NEPAD plus attractifs pour l’investissement privé

15/05/2005
Share |

L’objectif de ce séminaire qui s’est tenu au cours des Assemblées Annuelles de la BAD était d’offrir une plateforme de dialogue entre les principales parties prennantes et le secteur privé en vue d’identifier des actions et stratégies pouvant servir de catalyseur à une participation accrue du secteur privé  à la mise en œuvre du plan d’action à court terme (PACT) du NEPAD, en particulier et des infrastructures du continent en général.

Plus de 250 participants issus de l’ABR, du secteur privé africain et étranger, des gouvernements africains, des milieux universitaires et de la société civile ont participé à ce séminaire. Y ont également pris part, des délégués de la BAD,  du NEPAD et d’autres partenaires du développement.

Les présentations ont porté sur les thèmes suivants: (i) Etat de la mise en œuvre du Plan d’Action à Court Term (PACT) du NEPAD et opportunité pour la participation du secteur privé ; (ii) cadre juridique et reglementaire approprié pour la participation au secteur privé au projet du NEPAD, (iii) meilleures pratiques et lesson tirées de l’étude de cas des deux projets NEPAD et rendre les projets d’infrastructures du NEPAD attractifs pour l’investissement privé.

La dernière session organisée sous forme d’une Table Ronde s’est axée sur le rôle des BMD/IFI dans l’attenuation des risques pour favoriser la participation du secteur privé aux projets d’infrastructures.

A l’issue du séminaire, les participants ont recommendé entre autres que (i) les directives de la Commission des Natins Unies pour le droit commercial international (CNUDCI) relatif aux projets d’infrastructures financés par le secteur privé soient adaptées en tant que base pour la conception de nouveaux instruments juridiques à l’échelle du continent ; (ii) les leçons tirées des projets du NEPAD ainsi que les meilleures pratiques devraient être largement diffusées ; (iii) l’appui des institutions nationales et régionales est important pour la mise en œuvre efficace de grands projets d’infrastructures du NEPAD à caractère mulitinational, à l’instar du projet de WAPCO qui a bénéficié du soutien ferme du Nigéria, (iv) les gouvernements entreprennent les reformes sectorielles pour garantir la compétition et la reglementation des marchés d’infrastructures ; (v) des instruments souples et des structures novatrices doivent être mis en place pour relever les défis singuliers que posent des projets d’infrastructures en Afrique ; (vi) des liens soient établis avec les associations de femmes pour favoriser leur participation  dans les projets d’infrastructure et à d’autres initiatives du NEPAD.

Enfin, il a été convenu que le sécretariat du NEPAD, le NEPAD, ABR, le groupe d’affaires du NEPAD et la BAD préparent conjointement un plan d’action pour la mise en œuvre de ces recommendations.