Le Malawi et la Banque et signent des accords de prêt et de don d’un montant de 60 millions d’USD

22/10/2009
Share |

Tunis (Tunisie), le 21 octobre 2009 -  Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement du Malawi ont signé à Tunis, le 21 octobre 2009, des accords de prêt et de don pour un montant de 60 millions de dollars E.U. (38,42 millions d’U.C.), pour permettre au pays d’améliorer son réseau routier.

Les deux accords de prêt et l’accord de don ont été signés par le directeur du Groupe de la Banque chargé des opérations d’infrastructure, Gilbert Mbesherubusa, au nom du vice-président Opérations, Bobby Pittman, et l’ambassadeur du Malawi en Egypte, Geoffrey Mvula, au cours d’une cérémonie à laquelle assistaient le conseiller auprès de l’administrateur représentant le Malawi, Hibeene Mwiinga et des cadres supérieurs de la Banque.

Le financement concerne le corridor routier de Nacala (rocade de Lilongwe) pour 14,32 millions d’UC, un projet de réhabilitation de la route Blantyre-Zomba pour 22,98 millions d’UC, ainsi qu’un don de 1,124 million d’UC pour les études de faisabilité et de conception détaillée de génie civil pour la route Ntcheu-Tsangano-Neno-Mwanza.

Prenant la parole au cours de la cérémonie, Gilbert Mbesherubusa a souligné l’importance du projet et invité le gouvernement à prendre avec diligence les mesures nécessaires à son lancement effectif. Il a donné l’assurance que la Banque œuvrera en étroite collaboration avec le gouvernement pour garantir le succès de la mise en œuvre des projets.

«La réhabilitation de la route Blantyre-Zomba, a-t-il déclaré, stimulera le développement en accroissant les activités économiques en raison de la réduction du coût et de la durée du transport ainsi que de l’amélioration de la sécurité routière, ce qui entraînera des conditions de vie meilleures pour les collectivités desservies par la route.»  

«Le deuxième projet routier, la rocade de Lilongwe, longue de 13 kilomètres, un tronçon du corridor routier de Nacala, qui part du Malawi jusqu’en Zambie en passant par le Mozambique, soulagera les lourds engorgements de la circulation à Lilongwe et réduira les accidents», a-t-il ajouté.

Le troisième accord porte sur des études pour la route Ntcheu-Tsangano-Neno-Mwanza. Ces études détermineront l’option la plus efficace pour réhabiliter la route dans la région sud-ouest du Malawi, réputée pour son fort potentiel agricole.

L’ambassadeur Geoffrey Myula a, dans son intervention, salué la Banque pour son appui sans faille au développement du pays et indiqué que le gouvernement s’engageait à utiliser les fonds à bon escient.

«Le gouvernement ne prend pas cet don généreux pour acquis », a-t-il souligné, en ajoutant : «J’ai le ferme espoir que la Banque continuera à fournir de l’assistance au Malawi et à la région pour le bien des populations.»

Le financement portera le total des engagements au Malawi à 631 millions d’UC pour 87 opérations, dont 74 projets, 11 études et 2 lignes de crédit.

* I UC (unite de compte) = 1,56606 dollar E.U. au 21/10/2009


Sections Connexes

Contact

Liens