Malawi : don de 14,67 millions de dollars du FAD pour la réduction de la pauvreté

06/03/2009
Share |

Tunis, le 6 mars 2009 –  Le Conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD), le guichet  concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a approuvé un don de 10 millions d'unités de compte (UC *), soit 14,67 millions de dollars pour le financement du programme de réduction de la pauvreté du Malawi.

Le programme appuiera les principales mesures de réforme visant à renforcer le processus budgétaire ainsi que les fonctions d’audit et de passation des marchés pour améliorer la responsabilité et la transparence.

Il vise à assurer la gestion des finances publiques en appuyant les réformes par une utilisation rationnelle des ressources publiques et la création d’un espace budgétaire favorisant l’augmentation des dépenses favorables aux pauvres et la prestation des services sociaux, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs de la Stratégie de croissance et de développement du Malawi (MGD), la stratégie de réduction de la pauvreté pour la période 2006-2011.

Le soutien renforcera la dimension sociale du portefeuille global de la Banque au Malawi, en contribuant à l’augmentation des dépenses en faveur des pauvres. Il renforcera, en particulier, les autres opérations financées par la Banque axées sur la lutte contre la pauvreté.

Les bénéficiaires directs du programme sont les institutions publiques clés du Malawi, dans le domaine de la gestion des finances publiques chargées d’assurer le contrôle fiduciaire et la prestation des services sociaux. Les bénéficiaires indirects sont les populations du Malawi, qui bénéficieront d’une meilleure gestion des finances publiques, de l’amélioration de l’enveloppe budgétaire affectée aux pauvres pour la prestation des services sociaux.

D'après les projections, pour l’exercice budgétaire 2008/2009, le montant total des recettes publiques s’élève à 207,61 milliards de kwachas malawites (soit l’équivalent de 1 473,03 millions de dollars) tandis que les dépenses et le montant net des prêts se situe, selon les projections, à 231,08 milliards de KM (soit l’équivalent de 1 639,60 millions de dollars), laissant ainsi un déficit budgétaire global (y compris les dons) de 23,48 milliards de KM (soit l’équivalent de 166,57 millions de dollars). Le financement extérieur prévu, y compris par le biais de l’Approche commune à l’appui budgétaire (CABS), s’élève à 172,27 millions de dollars, dont 158,01 millions de dollars seront apportés par le groupe CABS constitué par la BAD,  le Département britannique pour le développement international (DFID),  la Commission européenne, la Norvège, et la Banque mondiale.

À la fin décembre 2008, le montant total des engagements du Groupe de la Banque (abstraction faite des annulations) au Malawi s’élevait à 162,3 millions d’UC répartis sur 13 opérations. Sur ce montant, 67,1 millions d’UC ont été décaissés, ce qui correspond à un taux de décaissement de 41,8 %. Le secteur social a reçu la plus grande partie des engagements (42 %), suivi par l’agriculture (27 %), l’eau et l’assainissement (22 %) et les opérations multisectorielles (9 %).

Cette opération est le deuxième appui budgétaire au bénéfice du Malawi. La performance économique du pays est généralement forte, et au cours des trois dernières années, a enregistré une impressionnante croissance économique moyenne de 7%, qui est l'un des plus élevés en Afrique

_________________________________________________

* 1 UC = 1,46736 = 206,314 MWK en la date de 06/03/2009


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12